Nouveaux chiffres sur le VIH/sida en Suisse et à l’international

Monde

  • Quelque 36,7 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde (état: 2015).
  • Environ 17 millions d’entre elles ont accès au traitement antirétroviral, soit 2 millions de plus qu’en 2014 et presque 10 millions de plus qu’en 2010.
  • 1,1 million de personnes sont décédées de maladies liées au sida en 2015 ; on avait enregistré encore 1,5 million de décès en 2010.
  • En 2015, environ 2,1 millions de personnes ont contracté le VIH. Le nombre de nouvelles infections stagne à l’échelle mondiale.
  • En Afrique orientale et australe, où vivent plus de 50% de toutes les personnes séropositives, le nombre de nouvelles infections chez les adultes a connu le recul le plus important au monde, ayant diminué de 4% depuis 2010.
  • En revanche, le nombre de nouvelles infections a augmenté de 57% en Europe orientale et en Asie centrale au cours des cinq dernières années.

Source: ONUSIDA

map-vih

 

 

 

 

 

 

 

Suisse

  • Quelque 20’000 personnes vivent avec le VIH en Suisse.
  • En 2015, 538 nouveaux cas de VIH ont été diagnostiqués en Suisse, soit une hausse de 4% par rapport à l’année précédente. Auparavant, le nombre de cas avait baissé pratiquement sans exception depuis 2008. Comme la hausse actuelle se situe dans la fourchette des variations aléatoires d’une année à l’autre, il n’est pas possible de dire s’il s’agit ici d’une véritable inversion de tendance.
  • Le pourcentage de femmes s’élève à 23% parmi les nouvelles infections. Le nombre de femmes ayant contracté le virus par voie hétérosexuelle a enregistré une baisse quasi permanente au cours des cinq dernières années, passant de 140 à 100.
  • Chez les hommes s’étant infectés par voie hétérosexuelle, le nombre de nouveaux cas a de nouveau légèrement progressé, passant à 120 cas, après un recul très net en 2014.
  • Chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, le nombre de diagnostics de VIH a légèrement diminué au cours des cinq dernières années, avec toutefois de fortes variations. Quelque 247 nouveaux diagnostics ont été posés en 2015, ce qui correspond à environ 47% des cas.

Source: OFSP