contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

21 juin 2017

Grande campagne de prévention contre le Sida: voici les bons réflexes à avoir

Source: RTL.be

Le Sida fait toujours des victimes en Belgique. Selon les toutes dernières statistiques, chaque jour, trois Belges contractent le virus. Il s'agit du taux le plus élevé d'Europe.

Tout au long de l'été, de nouveaux "personnages" vont faire parler d'eux durant la nouvelle campagne de la plate-forme Prévention Sida.

Ils sont là pour nous rappeler qu'il faut être vigilant et utiliser le préservatif lors des relations sexuelles et qu'il faut se tester lorsqu'on a pris le moindre risque. Aujourd'hui, il existe également des médicaments qui permettent de résoudre en partie le problème du virus du sida.

Quelques chiffres sont toutefois interpellants. Presque trois Belges sont séropositifs chaque jour tandis que 35% des personnes qui ont contracté le virus du Sida ont été testées seulement deux ans après avoir été infectées.

Il y a par ailleurs des traitements assez efficaces pour réduire la charge virale. Mais le plus important reste le préservatif pour éviter les IST (infections sexuellement transmissibles) souvent sous-évaluées par les Belges. 90% d'entre eux ne se sentent pas concernés, alors que les chiffres sont en forte augmentation.

Il faut donc une campagne forte avec des images explicites comme des affiches avec les nouveaux personnages de la plate-forme Prévention Sida.

Pour plus d'informations: www.les-bons-reflexes.org


20 juin 2017

Offre d'emploi au Groupe sida Genève

20 juin 2017

Pour sa permanence juridique, le Groupe sida Genève recherche:

Un-e juriste à 80% à partir du 1er septembre 2017 ou à convenir

Fondé en 1987, le Groupe sida Genève est une association privée de lutte contre le sida, antenne régionale romande de l'Aide Suisse contre le Sida et membre de la Coalition Internationale Sida PLUS. Son mandat comprend la prévention de nouvelles infections, le soutien psycho-social et juridique aux personnes concernées, la lutte contre les discriminations et la diffusion d'informations sur le VIH/sida, les hépatites virales et les autres infections sexuellement transmissibles (IST). Tous les services et prestations du Groupe sida Genève sont confidentiels et gratuits.

Afin de compléter notre équipe juridique, nous sommes à la recherche d'une ou d'un juriste motivé-e et engagé-e cherchant une expérience professionnelle enrichissante. Nous offrons d'excellentes conditions de travail, ainsi que des horaires flexibles.

Lire la suite…

19 juin 2017

Six conseillers de Trump sur le sida démissionnent au motif du "désintérêt" du président

Source: Levif.be

Miniature de l'image pour 4626721.jpg
Six membres d'un comité officiellement chargé de conseiller le président américain sur la lutte contre le sida ont annoncé dimanche avoir présenté leur démission au motif du "désintérêt" de Donald Trump pour la question.

Les six experts --Scott Schoettes, Lucy Bradley-Springer, Gina Brown, Ulysses Burley, Michelle Ogle et Grissel Granados-- affirment dans une lettre publiée par Newsweek que le gouvernement du président américain "n'a pas de stratégie de lutte contre l'épidémie actuelle de VIH/sida".

Selon eux, l'exécutif ne recherche "aucune information" utile sur le sujet auprès des experts du comité consultatif, dont le nom en anglais est Presidential Advisory Council on HIV/AIDS (PACHA) et qui peut compter jusqu'à 25 membres.

"De façon plus préoccupante", poursuivent les signataires démissionnaires, le gouvernement "défend des lois qui vont nuire aux personnes atteintes du VIH et vont interrompre ou revenir en arrière sur des progrès importants réalisés dans la lutte contre la maladie".

"Nous ne pouvons pas ignorer les nombreux signaux envoyés par le gouvernement Trump montrant qu'il ne prend pas au sérieux l'épidémie actuelle et les besoins des personnes atteintes du VIH", ajoutent-ils.

Seulement 40% des personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis ont accès à des traitements cruciaux pour leur survie, rappellent les six experts.

15 juin 2017

La PrEP se développe dans le monde : est-ce pour vous ?

Source: Têtu

Miniature de l'image pour tetu-30-05-2017-prep_2.jpg
Alors que plus de 100.000 personnes l'utilisent désormais sur la planète, nombreux sont ceux à encore se tâter... Quelques éléments pour savoir si vous serez bientôt un PrEPeur...

Qu'est ce que la PrEP ?

Le principe de la PrEP est simple : les personnes séronégatives prennent du Truvada, un antirétroviral bien connu déjà utilisé par les séropositifs dans les trithérapies, avant de « peut-être » prendre un risque, ainsi qu'après... Ce comprimé est accessible et remboursé pour un usage en PrEP (en prophylaxie pré-exposition) en France depuis janvier 2016. Plus de 3.000 personnes l'utilisent avec un suivi très régulier de leurs IST, et près de 100.000 aux États-Unis. C'est un outil supplémentaire pour les personnes qui ressentent le besoin d'augmenter leur protection contre le VIH, qui est encore contracté par 6.000 personnes par an en France (et dont la moitié sont des gays).

Lire la suite…

Un médicament générique qui prévient la transmission du VIH bientôt disponible au Canada?


Miniature de l'image pour prep-truvada.png
Le Truvada, qu'on dit efficace à 99 % lorsqu'il est pris une fois par jour, coûte environ 1000 $ par mois. Au Canada, seul le régime d'assurance-maladie du Québec en couvre l'usage préventif.

C'est très frustrant. Seul un petit pourcentage de la population y a accès : ceux qui ont de l'argent ou ceux qui ont de bonnes assurances. (Ryan Lisk, porte-parole, Comité SIDA de Toronto)

Comme le brevet canadien que détient le géant pharmaceutique américain Gilead arrive à échéance le 25 juillet, des intervenants croient que l'accès à des versions génériques du médicament sera étendue.

Lire la suite…

Pas de rente AI pour les personnes dépressives

Source: Le Matin

Miniature de l'image pour depression.jpg
La décision avait suscité beaucoup d'espoir en juin 2015. Le Tribunal fédéral (TF) avait alors assoupli sa jurisprudence en matière d'octroi de rentes Assurance invalidité (AI) pour les personnes souffrant de maladies psychosomatiques. Jusque là, les patients souffrant de maladies chroniques ou de douleurs inexplicables n'avaient pas droit à l'AI car le TF présumait que la souffrance ressentie pouvait être surmontée par un effort de volonté.

Depuis deux ans, ces pathologies sont désormais considérées comme pouvant conduire à l'invalidité, ouvrant ainsi plus largement la porte aux prestations de l'AI. Hic: dans les faits, la loi est loin d'avoir été assouplie, souligne lundi le Tages-Anzeiger. Spécialement en ce qui concerne les dépressifs.

Un durcissement

En effet, deux ans après l'arrêt du TF, une étude de la faculté de droit de l'Université de Zurich qui s'est penchée les décisions de justice concernant ces cas, montre que l'on assiste à un durcissement. Sur 220 verdicts rendus, un seul a abouti sur l'octroi d'une rente AI.

«Contrairement à ce qui a été annoncé par la Haute Cour, on assiste bel et bien à durcissement progressif», estime le professeur de droit Thomas Gächter. Ce qui l'inquiète: «selon notre analyse, on a l'impression que l'AI fait tout pour ne pas octroyer de rentes et que le Tribunal fédéral la soutient. Alors que le TF devrait corriger l'AI au moins dans certains cas. »

Lire la suite…

13 juin 2017

Un comité montréalais pour éradiquer le VIH


Miniature de l'image pour actu-recc81jean-thomas1.jpg
La Ville de Montréal s'est engagée à signer la déclaration de Paris, visant à mettre fin à l'épidémie de sida dans le monde d'ici 2030.

Première ville canadienne à ratifier cette déclaration réalisée en 2014, Montréal va créer un comité, en collaboration avec le Dr Réjean Thomas, fondateur de la clinique médicale l'Actuel. Des membres du ministère de la Santé public, mais également des organismes communautaires et des cliniciens seront mis à contribution. Des rapports, avec différentes recommandations, seront présentés d'ici la fin de l'année.

«On a tous les outils scientifiques aujourd'hui pour éradiquer le sida, mais il faut aussi de la volonté politique», a indiqué lundi le Dr Réjean Thomas, avant de souligner l'apport de l'administration municipale dans cette lutte.

Au Canada et au Québec, 20 à 25% des personnes infectées ne le savent pas.

Pour y parvenir, l'organisme mondial ONUSIDA, à l'initiative de cet accord international, a fixé trois objectifs à réaliser d'ici 2020: 90% des personnes séropositives doivent être diagnostiquées, 90% de celles-ci doivent être soignées et 90% d'entre-elles doivent avoir une charge virale indétectable.

«Nous sommes à un tournant, a précisé le Dr Réjean Thomas. Il n'existe toujours pas de traitements ou de vaccins pour prévenir le VIH, mais si on suit ces objectifs, la maladie va s'éradiquer d'elle-même.»

Poste de coordination à repourvoir au sein de l'Association Boulevards

Miniature de l'image pour aspasie.jpg
Coordinateur (H/F) de l'Association Boulevards 

L'Association recherche une coordinatrice ou un coordinateur à 60% pour son action de prévention primaire du VIH et des infections sexuellement transmissibles dans le cadre d'une structure d'accueil bas seuil proposant des informations, des prestations d'écoute et de soutien données par ses médiatrices dans une langue comprise par les personnes exerçant la prostitution de rue.

Les tâches du poste consistent à :Assumer la gestion générale des tâches administratives, budgétaires, opérationnelles et de communication. Représenter l'Association au sein de réseaux spécialisés, dans des commissions ou groupes de travail. Coordonner les différentes actions de l'Association et appuyer l'Equipe dans le suivi des projets et effectuer des permanences sur le terrain, effectuer des permanences en partenariat avec Aspasie, dans les locaux de l'Association. Assurer les évaluations périodiques et élaborer le rapport annuel d'activités.

Lire la suite…

12 juin 2017

Le nombre de cas de VIH/sida a augmenté en 2016 dans la Caraïbe


Miniature de l'image pour cuba-599509.jpg
Les deux pays où les chiffres ont le plus progressé ces derniers temps sont Cuba et la Jamaïque. Mais l'un des éléments qui semblent interpeller le plus les spécialistes, c'est la situation des personnes âgées. Elles seraient de plus en plus touchées par la maladie dans plusieurs pays.

Le nombre de cas de SIDA a augmenté en 2016 dans la Caraïbe, en particulier à la Jamaïque et à Cuba. L'annonce a été faite par Edward Greene, l'envoyé spécial de l'Organisation des Nations Unies pour le VIH dans la Caraïbe. Prenant la parole lors de la 10e Journée régionale de dépistage dans la Caraïbe, il s'est appuyé sur les conclusions du rapport 2016 de l'ONUSIDA, pour  confirmer cette augmentation du nombre d'infections au VIH enregistré dans la zone.
 
Le fort taux de personnes âgées, parmi les caraïbéens nouvellement infectés, serait la conséquence d'une forme de désinvolture liée à l'utilisation du Viagra, selon Edward Greene, citant un de ses confrères médecins.

Lire la suite…

Swiss Grindr survey finds 50% want to use PrEP in the next six months

Miniature de l'image pour aidsmapvisu.jpg
Source: AIDSMAP  (court résumé en français en bas de page)

Twice as much interest in PrEP as in surveys done last year

A survey of Swiss gay men and men who have sex with men recruited through the Grindr networking app has found that while only 4.3% had taken HIV pre-exposure prophylaxis (PrEP), 50% would consider taking it within the next six months and 79% would either take it some time in the future or want to learn more about it.

The survey was a brief one both in terms of its appearance online (from 5 to 24 January this year) and in terms of its length (only ten questions taking, it was estimated, a minute to answer on average). Of interest is the fact that GPS data was used to ensure that respondents were actually located in Switzerland, though it could not rule out non-residents. The survey ensured anonymity by redirecting participants to Surveymonkey to actually answer the survey and no identifying details were collected.

Of the 2455 men who answered at least one question, 1893 were included in the final analysis. Most were excluded because they did not answer enough questions, but 18 participants (1 in 136) said they were already HIV positive and were redirected to HIV services.

Lire la suite…

Billets plus anciens

Derniers commentaires

  • Le dernier commentaire a été posté le 18 mai 2016 par BANA ROSEE à propos de L'espérance de vie des patients souffrant du VIH augmenterait petit à petit
  • Lire les autres...








A chacun son Remaides !

Miniature de l'image pour remaides 99.jpg
Depuis 17 années déjà Remaides est une revue pour les personnes touchées et leurs proches. Remaides apporte une information claire et précise sur les traitements du VIH et les hépatites comme sur toutes les difficultés (sociales, juridiques, professionnelles...) auxquelles chacun peut se trouver confronté dans sa vie quotidienne. A travers les témoignages de ses lecteurs Remaides est attaché à rendre visible la réalité intime de l'épidémie et à enrichir chacun de l'expérience des autres. Information et témoignages sont les outils que Remaides a toujours voulu mettre à la disposition de ses lecteurs au service de leur autonomie et de leur qualité de vie. Remaides est une revue francophone avec des comités de rédaction en France, Suisse et au Québec. Bonne lecture


Vous souhaitez participer au Fil rouge ?

carburant2.jpg

Rien de plus facile !

1/ D'abord restez en lien avec le Fil rouge et abonnez-vous au flux RSS.
2/ Un billet vous a révolté ou au contraire vous soutenez une idée retrouvée sur ce blog : dites le à tous et postez un commentaire.
3/ Vous voulez partager un moment de votre vie, envoyez votre témoignage à filrouge@groupesida.ch.


© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum