contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

12 janvier 2017

Malawi: un couloir aérien réservé aux drones pour lutter contre le sida


Miniature de l'image pour drone.JPG
C'est une première sur le continent africain. Le Malawi va tester un couloir aérien réservé aux drones pour lutter contre le sida, un projet en partenariat avec l'Unicef. Pendant deux ans, le Fonds des Nations unies pour l'enfance va tester ces engins volants sur ses opérations sur le terrain.

Des drones pour évaluer les dégâts d'une inondation et envoyer de l'aide d'urgence, pour surveiller des récoltes, ou encore pour lutter contre le sida. Selon l'Unicef, les drones pourraient avoir de nombreuses utilisations.

Lire la suite…

Afrique du Sud: les kits de dépistage du VIH désormais en vente libre

Source: RFI

Miniature de l'image pour test_hiv_sida_afrique_du_sud_0.jpg
En Afrique du Sud, des tests de dépistage du VIH sont désormais en vente libre dans les pharmacies. L'Afrique du Sud enregistre un des taux de prévalence les plus élevés au monde, 19,2 %, selon Onusida.

Pas besoin d'aller chez un médecin ou dans un laboratoire, les autotests sont désormais en vente libre dans les pharmacies. Il s'agit d'un kit qui permet de faire un test de dépistage du VIH en moins de 15 minutes chez soi. Une goutte de sang est prélevée au bout d'un doigt et mise en contact avec un testeur. Il faut ensuite attendre, un peu à la manière d'un test de grossesse.

Lire la suite…

11 janvier 2017

Afrique du Sud: une série TV pour sensibiliser les jeunes à la lutte contre le sida

Source: RFI Afrique

Miniature de l'image pour afsudshuga_0.jpg
Il s'agit d'une série phare de la chaine MTV, consacrée à la sensibilisation au VIH-sida, et qui a obtenu de nombreux prix. Après le Kenya et le Nigeria, le téléfilm cible aujourd'hui la jeunesse sud-africaine dans un pays où le taux de prévalence du VIH-sida dépasse les 19%, selon l'Onusida.

Shuga débarque à Johannesburg. La nouvelle série a été filmée le mois dernier dans le quartier étudiant du centre-ville, à deux pas de la prestigieuse université de Witwatersrand, surnommée « Wits ».

Pour l'actrice sud-africaine Mohau Mokoatle, qui joue le rôle d'une jeune lycéenne, Bongi, la série permet d'ouvrir le dialogue : « Il s'agit de faire en sorte que parents et adolescents puissent s'asseoir et parler du VIH-sida et des problèmes auxquels sont confrontés les jeunes. Quand une émission comme celle-ci est diffusée dans une communauté, ou dans un foyer, cela provoque forcément un débat. Les jeunes voient leurs acteurs préférés qui leur font passer un message. »

Lire la suite…

Jean-Luc Romero : "Le jour où je me découvre séropositif"

Source: Paris Match

Jean-luc-Romero-Le-jour-ou-je-me-decouvre-seropositif.jpg
"A 21 ans, je quitte mon Nord où je vivais en me cachant. A Paris, je peux enfin m'assumer. Six ans plus tard, à l'âge où je me sens invincible, j'ai en moi ce virus qui tue dans des souffrances atroces. Ce 25 septembre 1987, ma vie bascule..."

Beaucoup d'amis tombent comme des mouches et l'on est nombreux à passer nos soirées dans les hôpitaux. C'est l'époque de tous les fantasmes. Le virus se nourrit alors de la peur de se faire dépister. Soignants et agents d'entretien refusent d'entrer dans les chambres des malades, les lieux publics équipent leurs toilettes de protections en plastique et aucune compagnie aérienne n'accepte de louer un siège à Rock Hudson, qui a annoncé sa séropositivité et veut rentrer de France où il s'est fait ausculter.

Lire la suite…

Sida: La fondation Bill et Melinda Gates investit dans un implant contre le VIH

Source: France Soir

sida-francesoir_field_image_de_base_field_mise_en_avant_principale.jpg
La Fondation Bill et Melinda Gates a investi 140 millions de dollars dans un dispositif médical de prévention et de lutte contre le VIH. Il s'agit d'un implant à placer sous la peau du patient qui permet de diffuser constamment des médicaments antirétroviraux sur une période d'un an ou de six mois.

Le Sida fait encore des centaines de milliers de victimes dans le monde chaque année. Alors pour faire face à ce fléau, la Fondation Bill et Melinda Gates a investi 140 millions de dollars dans un dispositif médical de prévention et de lutte contre le VIH. Cela fait plusieurs mois que l'entreprise pharmaceutique Intarcia développe un implant à placer sous la peau du patient. Ce dernier, qui devrait arriver sur le marché en 2017, permet de diffuser constamment des médicaments antirétroviraux sur une période d'un an ou de six mois. Mais pour le moment, le coût du système n'a pas encore été évoqué.

Lire la suite…

10 janvier 2017

Le Groupe sida Genève vous souhaite une belle année 2017

Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour bonne année2017.jpg

Lire la suite…

«On dit que» : 10 idées reçues sur la PrEP passées au crible

Source: Têtu

Miniature de l'image pour prep17.jpg
La PrEP a démontré son efficacité pour réduire le risque de contracter le VIH. Voici les idées reçues qui circulent afin de comprendre comment ça fonctionne et de voir si ce traitement peut vous convenir.

De quoi on parle ?

Le principe de la PrEP est simple : les personnes séronégatives prennent du Truvada, un antirétroviral bien connu, déjà utilisé par les séropositifs dans les trithérapies, avant de « peut-être » prendre un risque, ainsi qu'après... Ce comprimé est accessible et remboursé pour un usage en PrEP en France depuis janvier 2016. Déjà 2.500 personnes l'utilisent avec un suivi très régulier de leurs IST, et près de 100.000 aux États-Unis. C'est un outil supplémentaire, en renforcement du préservatif qui n'est pas utilisé par tous pour diverses raisons, pour les personnes qui ressentent ce besoin d'augmenter leur protection contre le VIH, qui est encore contracté par 6.000 personnes par an en France (la moitié sont des gays).

Lire la suite…

14 décembre 2016

Congo : les malades dénoncent les ruptures de stock

Source: Seronet 

drapeau_congo_1.png
Les personnes vivant avec le VIH au Congo-Brazzaville se sentent abandonnés à elles-mêmes en raison d'une rupture de stock d'antirétroviraux depuis cinq mois, dans un pays où près de 40 000 personnes sont atteintes de cette maladie, ont déploré des associations engagées contre le VIH/sida, citées par l'AFP. Le 1er décembre "c'est la journée mondiale de lutte contre le sida certes, mais nous ne pouvons pas la célébrer parce que nous sommes abandonnés à nous-mêmes", a déploré Valérie Maba, présidente du Réseau national des associations des positifs du Congo (Renapc, association des personnes vivant avec le VIH). "Depuis cinq mois, nous connaissons une rupture en antirétroviraux et en réactifs", a-t-elle précisé à l'AFP. Selon Jean-Paul Mahoungou, directeur exécutif du Renapc, au total 14 000 personnes sont concernées par cette rupture des médicaments. "Nous ne sommes pas contents de voir les nôtres sans médicaments alors que leur traitement est à vie", a-t-il expliqué, dénonçant "un manque de sérieux dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement" en antirétroviraux au Congo-Brazzaville. 

Lire la suite…

13 décembre 2016

Fin du sida ? La réponse est communautaire !

Miniature de l'image pour pils.jpg
L'association PILS - membre de Coalition PLUS - a été fondée en 1996 par Nicolas Ritter, deux ans après qu'il ait découvert sa séropositivité et dans un contexte de déni total face au sida à Maurice. Aucune vraie structure de prise en charge sociale ou médicale des personnes vivant avec le VIH n'existait alors dans ce paradis touristique, à une époque où des traitements antirétroviraux efficaces commençaient pourtant à voir le jour aux Etats-Unis et en Europe. Nicolas est devenu Vice-président de Coalition PLUS en juillet dernier.

Lire la suite…

12 décembre 2016

Fermeture de fin d'année

Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour Miniature de l'image pour sap16.jpg
Le Groupe sida Genève sera fermé du vendredi 23 décembre 2016 au vendredi 6 janvier 2017 inclus. La ligne info 0840 715 715 fonctionnera normalement durant toute la période des fêtes, soit tous les jours de 9h à 16h non-stop. 

Nous vous souhaitons de Joyeuses Fêtes et un excellent début d'année 2017!


Billets plus anciens

Derniers commentaires

  • Le dernier commentaire a été posté le 18 mai 2016 par BANA ROSEE à propos de L'espérance de vie des patients souffrant du VIH augmenterait petit à petit
  • Lire les autres...








A chacun son Remaides !

Miniature de l'image pour remaides96.jpg
Depuis 17 années déjà Remaides est une revue pour les personnes touchées et leurs proches. Remaides apporte une information claire et précise sur les traitements du VIH et les hépatites comme sur toutes les difficultés (sociales, juridiques, professionnelles...) auxquelles chacun peut se trouver confronté dans sa vie quotidienne. A travers les témoignages de ses lecteurs Remaides est attaché à rendre visible la réalité intime de l'épidémie et à enrichir chacun de l'expérience des autres. Information et témoignages sont les outils que Remaides a toujours voulu mettre à la disposition de ses lecteurs au service de leur autonomie et de leur qualité de vie. Remaides est une revue francophone avec des comités de rédaction en France, Suisse et au Québec. Bonne lecture


Vous souhaitez participer au Fil rouge ?

carburant2.jpg

Rien de plus facile !

1/ D'abord restez en lien avec le Fil rouge et abonnez-vous au flux RSS.
2/ Un billet vous a révolté ou au contraire vous soutenez une idée retrouvée sur ce blog : dites le à tous et postez un commentaire.
3/ Vous voulez partager un moment de votre vie, envoyez votre témoignage à filrouge@groupesida.ch.


© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum