contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

23 juin 2016

De Charybde en Scylla: répression de la transmission du VIH en Suisse de 1988 à 2015

Nouvel article publié sur le site du Groupe sida Genève:
auteur: Sascha Moore, juriste, Chargé de projets Discrimination et VIH.

Extrait de: Les enjeux de la pénalisation de la transmission du VIH, compte-rendu de la journée d'étude du 3 décembre 2015 organisée par la Plate-forme Prévention Sida et l'Observatoire du sida et des sexualités, Université Saint-Louis - Bruxelles, mars 2016: http://observatoire-sidasexualites.be/les-enjeux-de-la-penalisation-de-la-transmission-du-vih/ 

Miniature de l'image pour CR-enjeux-actuels-penalisation-transmission-VIH-bruxelles-3-dec-2015-211x300.jpg

La journée du 3 décembre 2015, organisée par la Plate-forme Prévention Sida et l'Observatoire du sida et des sexualités, Université Saint-Louis - Bruxelles, a réuni des acteurs scientifiques et institutionnels belge, français, suisse, canadien et européen pour réfléchir aux enjeux et aux moyens de répondre à la pénalisation de la transmission et de l'exposition en lien avec le VIH.



20 juin 2016

Support. Don't punish: projection de «Breaking the taboo» à Genève

Miniature de l'image pour supportdontpunish.jpg"Support. Don't punish" est une campagne mondiale de plaidoyer visant à promouvoir de meilleures politiques des drogues qui mettent la priorité sur la santé et les droits humains.

Les usager-ère-s de drogues doivent pouvoir être soutenus afin qu'ils puissent mener une vie digne, avec ou sans drogue.


Le 26 juin est la Journée mondiale d'action de la campagne "Support. Don't punish". A cette occasion, l'association genevoise Première ligne a le grand plaisir de vous inviter

le jeudi 23 juin 2016

à la projection du documentaire «Breaking the taboo»
Fernando Grostein Andrade, Cosmo Feilding-Mellen / Brésil, Angleterre 2012 - vost 58 m.

Ce documentaire porte un regard critique sur la guerre mondiale contre la drogue et dénonce son échec. Raconté par Morgan Freeman, le film revient sur 50 ans de prohibition qui n'ont pas empêché les drogues de devenir la troisième industrie la plus lucrative au monde derrière l'alimentation et le pétrole. Ce document retrace également la façon dont la Commission mondiale pour la politique des drogues a remis en cause ce tabou politique en dénonçant l'un des échecs les plus retentissants de ces 40 dernières années en matière de politique publique.

logo Première Ligne.jpg
Projection à 20h30, accueil dès 20h00
au Quai 9 - 6, rue Pépinière - 1201 Genève





Pour connaître la campagne internationale «Support. Don't punish»:
http://supportdontpunish.org/fr/
http://www.grea.ch/support-dont-punish



16 juin 2016

Un drapeau arc-en-ciel illumine le Palais Eynard


Miniature de l'image pour topelement.jpg
A l'instigation de son maire Guillaume Barazzone, le Conseil administratif de la Ville de Genève a décidé d'apporter un soutien bien visible à la communauté homosexuelle.

Depuis ce jeudi matin, un drapeau arc-en-ciel côtoie les bannières officielles du Palais Eynard. «A travers ce geste symbolique, la Ville refuse l'homophobie et affiche son attachement aux libertés et à l'égalité», explique le maire Guillaume Barazzone. L'exécutif genevois a soutenu cette démarche à l'unanimité, lors de sa traditionnelle séance hebdomadaire de mercredi.

Un recueillement en hommage aux victimes de la fusillade dans un club gay d'Orlando, le week-end dernier, a déjà été organisé mardi en début de soirée. A l'appel de la Fédération genevoise des associations lesbiennes, gaie, bi et transgenres (LGBT), 300 personnes se sont réunies à la place Bel-Air, brandissant des panneaux avec des phrases chocs «L'homophobie tue», «Nous n'arrêterons jamais de danser», ainsi que des drapeaux arc-en-ciel (notre édition du 15 juin). «Soyons fiers, soulignait Christophe Catin, président de Dialogai. Sourions, soyons visibles et défilons dans la rue.»

Lire la suite…

15 juin 2016

Participez à l'enquête en ligne Flash PrEP du 15 juin au 13 juillet 2016


Miniature de l'image pour FLASH PREP_CARRE WEB_FR.png
Un nouvel outil de prévention de l'infection par le VIH a vu le jour et votre contribution nous permettra de mieux comprendre son utilité en Europe. 

Cet outil - appelé PrEP -  est déjà disponible dans plusieurs pays du monde (en France, aux Etats-Unis, au Canada, au Kenya, en Thaïlande, en Afrique du Sud entre autres). Cette étude est conduite simultanément dans 11 pays d'Europe. Nous avons besoin de vos réponses pour représenter et défendre efficacement vos besoins en matière de prévention au sujet de la PrEP.

Vous aurez besoin de 10 à 20 minutes pour remplir le questionnaire. Votre participation est volontaire et anonyme. Il est très important pour nous que vous répondiez, si possible, à l'ensemble des questions.

Lire la suite…

Martine Somda, une Africaine face au sida

Source: La Croix

Martine-Somda-determinee-etre-plus-forte-virus_0_730_486.jpg
Contaminée en 1993, cette infirmière du Burkina Faso n'a jamais cessé de se battre contre la peur et les discriminations liées au VIH. Elle témoigne, dans son pays mais aussi dans les grandes conférences internationales, de l'extrême vulnérabilité des femmes d'Afrique face au sida.

Quand le sida est entré dans sa vie, Martine Somda s'est adressée à Dieu pour lui demander deux choses. « D'abord de me laisser le temps de voir grandir mes filles et de m'occuper d'elles. Puis de me donner la chance de voir naître le premier de mes petits-enfants. » C'était en 1993. Martine Somda travaillait alors comme infirmière à l'hôpital de Bobo-Dioulasso, ville du sud-ouest du Burkina Faso.

C'est son chef de service, médecin, qui lui a annoncé qu'elle était infectée par le virus du sida (VIH). À l'époque, aucun traitement n'était disponible dans le pays. Martine Somda a alors demandé ce qui allait se passer. Le nombre de mois, d'années qui lui restaient à vivre. Le médecin a dit « trois ou quatre ans, peut-être, c'est difficile à dire ».

Lire la suite…

Appel à candidature: artistes recherchés!

Cahier des charges - Projet « Mur » - Groupe sida Genève

Groupe sida Genève avec Coalition PLUS.jpg
Le Groupe sida Genève a été fondé en janvier 1987 et va fêter ses 30 ans en 2017. Avec plus de 4000 membres, l'association a pour objectif de lutter contre cette épidémie qui touche une personne sur 100 dans notre canton.

Le mandat du Groupe sida Genève comprend la prévention de nouvelles infections, le soutien aux personnes vivant avec le VIH, la lutte contre les discriminations ainsi que la diffusion d'informations concernant le VIH/sida.

Le Groupe sida Genève met en place un projet artistique et de mobilisation s'inscrivant d'une part dans la volonté du Groupe sida Genève de commémorer ses trente ans d'existence, et d'autre part dans l'engagement de la Ville de Genève au sein de la Déclaration de Paris, signée par Mme la Maire Esther Alder. Cette déclaration a pour objectif de combattre l'épidémie du VIH au niveau local dans chaque ville signataire.L'objectif de ce projet de sensibilisation est d'utiliser les façades extérieures du 5-6 rue des Grottes en y apposant une oeuvre symbolique évoquant les enjeux passés, actuels et futurs du VIH/sida.

Lire la suite…

9 juin 2016

Une table pour la solidarité: 20'000 francs récoltés pour la 10ème édition

table2016-.jpgTiteuf.jpgZep.jpg



Grâce à la mobilisation des 18 restaurants, des personnalités et du public, 20'000 francs ont été récoltés mardi soir lors de la soirée caritative Une table pour la solidarité organisée par le Groupe sida Genève.

Ce montant, soit 25% de la recette de la soirée reversés par les restaurants participants, permettra à l'association d'offrir une aide matérielle directe à des personnes séropositives en situation de précarité à Genève et de continuer à soutenir La Maison de La joie, un orphelinat burundais accueillant des enfants séropositifs.

Lors de cette soirée, le public présent a pu croiser à une table voisine des personnalités locales du spectacle, de la télévision ou du monde politique. Ont répondu à l'appel du Groupe sida Genève des fidèles de l'événement tels que Agnès Wuthrich, Joseph Gorgoni, Pierre Naftule, Dominique Schibli, Manuella Maury et Ruth Dreifuss, ainsi que de nouveaux participants parmi lesquels Zep, Chappatte, Micheline Calmy-Rey et la candidate genevoise à The Voice 5, Anahy.

Merci à tou-te-s les participant-e-s, Genevoises et Genevois, restaurateurs et personnalités, pour leur mobilisation et leur solidarité!


6 juin 2016

Toutes et tous à table mardi !


Miniature de l'image pour 149491308.jpg
C'est devenu une tradition. Mardi 7 juin aura lieu la dixième édition d'une Table pour la solidarité du Groupe sida Genève

Cet événement créé  en 2007 pour les 20 ans du Groupe sida Genève devait être unique. Mais vu le succès rencontré, il a été depuis lors renouvelé tous les ans démontrant ainsi la formidable mobilisation des Genevoises et Genevois pour la lutte contre le sida qui n'est, hélas, toujours pas gagnée.

Les 18 restaurants genevois, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, qui participent en 2016 à cette manifestation (1) reverseront 25% de leur recette de la soirée au Fonds de solidarité du Groupe sida Genève, qui apporte une aide matérielle directe aux personnes vivant avec le VIH/sida, mais également pour la deuxième année à la Maison de la Joie au Burundi (2) qui accueille des enfants orphelins séropositifs rejetés par leur famille ou ayant perdu leurs deux parents.

Lire la suite…

1 juin 2016

VIH/SIDA : des soins de plus en plus accessibles


kim7-585-shutterstock.jpg
Grâce à l'amélioration de l'accès aux soins, 2 millions de malades séropositifs supplémentaires ont été pris en charge dans le monde sur l'année 2015. Tous ont bénéficié d'un traitement antirétroviral. Et depuis 2010, le taux de décès recule progressivement. Des données publiées par l'ONUSIDA dans le rapport Global AIDS update 2016.

A la fin de l'année 2015, dans le monde, 17 millions de patients séropositifs au VIH bénéficiaient d'une thérapie médicamenteuse adaptée. Ils n'étaient que 13,6 millions en juin 2014.  « Les progrès les plus nets ont été enregistré dans les régions les plus impactées par la propagation du VIH/SIDA : le sud et l'est du continent africain », révèlent les auteurs du rapport de l'ONUSIDA publié ce 31 mai.

Grâce à la hausse des prescriptions d'antirétroviraux, le nombre de décès est passé de 1,5 million en 2010 dans la population séropositive à 1,2 million en 2014, puis à 1,1 million en 2015. Selon les prévisions, ce chiffre devrait chuter à 500 000 en 2020.

Lire la suite…

30 mai 2016

Côte d'Ivoire - VIH : le combat des travailleuses du sexe


ts.jpg
En Côte d'Ivoire, des prostituées sont actrices de la prévention et du dépistage du Sida : elles rendent régulièrement visite à leurs consoeurs pour les sensibiliser aux risques de contamination ou les orienter vers des lieux de soins accueillants. Et ça marche...

Du 8 au 10 juin prochain se tient au siège des Nations Unies une réunion internationale sur la lutte contre le Sida. Objectif : arrêter l'épidémie d'ici 2030. Aujourd'hui, 36,9 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, et 42% d'entre elles n'ont toujours pas accès aux traitements.

La Côte d'Ivoire est le pays d'Afrique de l'Ouest le plus touché par le Sida : 3,7% des adultes sont séropositifs. Les risques d'infection sont particulièrement élevés parmi les prostituées : elles sont 3 fois plus touchées que l'ensemble de la population. Mais certaines d'entre elles s'impliquent personnellement dans la lutte contre le Sida, en menant des actions de prévention et de dépistage auprès de leurs consoeurs.

Lire la suite…

Billets plus anciens

Derniers commentaires









A chacun son Remaides !

remaides252016.jpg
Depuis 17 années déjà Remaides est une revue pour les personnes touchées et leurs proches. Remaides apporte une information claire et précise sur les traitements du VIH et les hépatites comme sur toutes les difficultés (sociales, juridiques, professionnelles...) auxquelles chacun peut se trouver confronté dans sa vie quotidienne. A travers les témoignages de ses lecteurs Remaides est attaché à rendre visible la réalité intime de l'épidémie et à enrichir chacun de l'expérience des autres. Information et témoignages sont les outils que Remaides a toujours voulu mettre à la disposition de ses lecteurs au service de leur autonomie et de leur qualité de vie. Remaides est une revue francophone avec des comités de rédaction en France, Suisse et au Québec. Bonne lecture


Vous souhaitez participer au Fil rouge ?

carburant2.jpg

Rien de plus facile !

1/ D'abord restez en lien avec le Fil rouge et abonnez-vous au flux RSS.
2/ Un billet vous a révolté ou au contraire vous soutenez une idée retrouvée sur ce blog : dites le à tous et postez un commentaire.
3/ Vous voulez partager un moment de votre vie, envoyez votre témoignage à filrouge@groupesida.ch.


© 2008-2016 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum