contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 novembre 2008 

Pascaline : "Bien plus vivante qu'il y a vingt ans !"

Miniature de l'image pour pascaline.jpg
"J'ai 47 ans. Je suis séropositive depuis bientôt vingt ans et je suis aussi porteuse de l'hépatite C. Depuis que j'ai terminé d'élever mon fils qui a maintenant 23 ans, je mène une vie bien remplie. Je travaille quelques heures par semaine en livrant des repas à domicile aux personnes âgées. Je fais du théâtre, du yoga, du jardinage et...je me repose aussi. Je pense avoir encore la chance d'être en assez bonne forme pour pouvoir jouir de l'instant présent et profiter des petits plaisirs simples du quotidien.

Si parfois la fatigue et le découragement frappent à ma porte pour me rappeler que je suis plus fragile, je me sens tout de même fière et forte du chemin parcouru pendant toutes ces années. En fait, je me sens bien plus vivante qu'il y a vingt ans. J'ai découvert Remaides un jour au groupe Sida à Neuchâtel, il y a quelques années. J'ai tout de suite été attirée par son coté coloré et joyeux qui détonait parmi les sinistres brochures qui jonchaient le bureau de l'association. Il m'a fait de l'oeil. Je l'ai feuilleté. J'aurai voulu l'emporter chez moi, mais il n'y en avait qu'un seul exemplaire...Il fallait que tout le monde puisse en profiter alors je l'ai laissé sur place et j'ai décidé de m'abonner. Sous un petit air désinvolte se cachait un trésor, une mine d'or, des tas d'informations sur les effets secondaires des traitements, des conseils sur l'alimentation...Bref des réponses à mes questions. Il était touchant, il abordait des choses graves si délicatement, nous conviait au partage et nous poussait à la réflexion. Il avait si bien compris sa mission. Sans tabou et sans restrictions. Même si je suis devenue aujourd'hui moins avide d'informations, il me tient toujours au courant. Il est mon trait d'union. Je conserve les numéros dans une boite en carton où ils sont toujours à ma disposition. Remaides me rappelle que je ne suis pas seule, que d'autres que moi vivent aussi cette situation et leurs témoignages sont importants pour moi. Ils me rendent parfois un peu nostalgique de la solidarité d'antan. J'attends de Remaides qu'il continue sa mission comme auparavant, qu'il parle de la situation en Suisse évidemment. Sans pour autant oublier ce qui se passe ailleurs dans le monde, qu'il nous offre aussi son petit espace culturel "Made in Switzerland". Quand je n'avais pas de compagnon, je regrettais qu'il n'y ait pas plus de petites annonces ...suisses !"


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Pascaline : "Bien plus vivante qu'il y a vingt ans !".

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/41.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum