contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

16 janvier 2009 

Une jeune femme a été condamnée à Genève pour transmission volontaire du VIH, mais relaxée dans deux autres affaires au bénéficie du doute parce qu'elle prenait son traitement.

pénalisation suisse.jpg
source : séronet.info par JFL-Seronet

Une jeune femme séropositive de 32 ans a été condamnée, le 14 janvier, à une peine de deux ans de prison avec sursis pour avoir transmis le VIH à son partenaire. Poursuivie pour avoir contaminé l'un de ses amants et avoir couché avec d'autres hommes en leur cachant sa maladie, cette jeune femme a été reconnue "coupable de lésions corporelles par dol éventuel [en terme juridique, il s'agit d'accomplir un acte en connaissance de son illégalité] et de propagation d'une maladie de l'homme", rapporte la Tribune de Genève. Outre les deux ans de prison avec sursis, elle devra payer 25 000 francs suisses de dommages et intérêts. Le tribunal lui a reproché d'avoir dissimulé sa séropositivité alors que la jeune femme se savait touchée et qu'elle prenait un traitement. Comme le rapporte la Tribune de Genève, la jeune femme a expliqué au tribunal "qu'elle n'osait pas dévoiler son secret de peur de se faire frapper ou jeter à la rue, ou encore de se faire rejeter par sa famille..." La jeune femme a été acquittée par le même tribunal dans deux autres plaintes concernant des amants fréquentés entre 2004 et 2006. Comme elle prenait ses traitements à cette période-là, le tribunal l'a acquittée au bénéfice du doute. "Elle pensait ne plus être contagieuse grâce à sa trithérapie, assure son avocat interviewé par la Tribune. Le virus est aujourd'hui indétectable (...) une pénalisation risquerait de stigmatiser encore plus les personnes séropositives."


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Une jeune femme a été condamnée à Genève pour transmission volontaire du VIH, mais relaxée dans deux autres affaires au bénéficie du doute parce qu'elle prenait son traitement..

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/90.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum