contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

6 avril 2009 

1 % pour le Sida, la tuberculose et le paludisme

Le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme a obtenu ces dernières années des résultats qualifiés de positifs par les états contributeurs. En Afrique par exemple, près de 2 millions de personnes séropositives ont pu survivre grâce à des traitements médicaux mis en place, avec succès, par les gouvernements locaux (depuis 2002)

A l'heure où les exécutifs des vingt pays les plus puissants du monde (G20) mettent en place des programmes pour relancer l'économie, plusieurs associations de lutte contre le Sida demandent à ces mêmes gouvernements d'ajouter 1% à toute somme injectée dans le FMI. Ces sommes supplémentaires permettraient ainsi aux pays en voie de développement de répondre aux besoins accrus de leur système de santé, fragilisé par la crise économique. Les pays en voie de développement ont en effet besoin d'un supplément de 5 milliards de francs par rapport à ce qui est déjà à disposition sur le Fonds mondial contre le Sida (3 milliards).

Plus d'informations sur: http://campagne5milliardspourlefondsmondial.over-blog.org/
Bannière


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: 1 % pour le Sida, la tuberculose et le paludisme.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/110.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum