contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

19 mars 2010 

L'incidence de la tuberculose augmente

Actions traitementsSource: dernier bulletin infotraitements édité par Actions Traitements par Lisa Cukierman

En étudiant la tendance de la tuberculose chez les personnes séropositives au VIH en France, l'équipe Inserm (Insitut National de la Santé et de la Recherche Médicale) du Dr. Costagliola a observé une augmentation du nombre de personnes co-infectées par les deux maladies ces dix dernières années. Cet accroissement est constaté en grande partie par les migrants, en particulier ceux qui proviennent de pays où l'incidence de la tuberculose est élevée. Il concerne principalement l'Ile de France et la Guyane française qui sont les régions ayant le taux d'immigration le plus important.

Le "retour récent" de la tuberculose s'explique principalement par l'apparition de souches tuberculeuses multi-résistantes aux antibiotiques ou d'une co-infection avec le VIH. Selon cette étude, on dénombrait par exemple 14.8% de personnes séropositives au VIH parmi les personnes atteintes de tuberculose en 2007.

L'incidence de la tuberculose est faible chez les homosexuels, même si elle ne baisse pas. Les grandes lignes de l'étude soulignent une probabilité double pour des migrants infectés par le VIH à être diagnostiqué avec la tuberculose, au moment où l'infection à VIH est dépistée, que pour les non-migrants. Par ailleurs, ces patients sont principalement originaires de l'Afrique sub-saharienne.

Les auteurs suggèrent également plusieurs facteurs de risques de tuberculose, tels qu'un suivi médical de moins de six mois, une absence de thérapie antirétrovirale antérieure, un faible nombre de cellules CD4 et une forte charge virale.

L'infection par le VIH entraînant une immunodépression chez le patient, l'infection par la tuberculose est alors facilitée, agissant en maladie opportuniste. Il est donc important de surveiller et de limiter l'infection par la tuberculose chez les personnes déjà infectées par le VIH. La thérapie préventive telle que le traitement par isoniazide (un inhibiteur de la multiplication des bactéries responsables de la tuberculose) comme la thérapie antirétrovirale combinée permettent alors de réduire le risque de tuberculose.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: L'incidence de la tuberculose augmente.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/357.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum