contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

29 mars 2010 

Manifestation pour la taxe Robin à la Conférence de Casablanca

par Deborah Glejser

robin.jpg
A l'ouverture de la 5e Conférence francophone sur le VIH/sida de Casablanca, les militants et de nombreuses personnalités ont lancé un appel massif à l'adoption de la taxe Robin (de Robin Hood, ou Robin des bois).

Philippe Douste-Blazy, Président d'Unitaid, et Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial, ont salué l'action des militants qui, à l'initiative de de la Coalition PLUS, ont quelque peu perturbé le déroulement tranquille de la cérémonie d'ouverture en défilant avec des t-shirts: "Et si j'étais un trader? 1000 milliards pour ma banque, 20 milliards pour mon Fonds mondial" (voir photo) et appelé à soutenir la taxe Robin.

Cette micro-taxe de 0,005% sur les transactions interbancaires de change (spéculation sur les monnaies) suffirait à couvrir les besoins du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Au lendemain de la réunion des donateurs du Fonds mondial à La Haye, où la plupart des engagements des pays développés n'ont pas été tenus, la taxe Robin est plus que jamais la voie d'une source de financement alternative pour l'accès universel aux traitements antirétroviraux.

Le Groupe sida Genève, présent à la 5e Conférence internationale francophone sur le VIH/sida, a participé à cette manifestation pour la taxe Robin. Vous pouvez voir ci-dessous les photos de son directeur David Perrot, aborant un t-shirt "Trader vivant avec le VIH".

Envoyé par Deborah Glejser, porte-parole du Groupe sida Genève.

Plus d'infos sur la taxe Robin sur Seronet
et www.coalitionplus.org
Nouvelle image.JPG
Nouvelle image1.JPG


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Manifestation pour la taxe Robin à la Conférence de Casablanca.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/368.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum