contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

7 avril 2010 

Aides ferme symboliquement ses portes

AIDES.jpg

L'association Aides ferme symboliquement ses portes aujourd'hui. Cette décision a été prise pour dénoncer la baisse brutale de crédits alloués à la lutte contre le sida par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Quelques jours après l'annonce par la ministre, de la mise en place des Agences Régionales de Santé, l'association a choisi de fermer ses portes dans 70 délégations et lieux d'accueil en métropole, en Guyane et à Saint Martin, lors de la journée mondiale de la santé.

Le 23 décembre 2009, Roselyne bachelot annoçait que les crédits alloués à la lutte contre le sida ne baisseraient pas. Or, les services de la ministre ont confirmé cette diminution.

L'association AIDES subit ainsi une perte de 700 000 € par rapport aux financements 2009. Dans certaines régions, les coupes budgétaires du sida sont parfois supérieures à 50%. Les plus conséquentes concernent notamment des actions prioritaires comme celles menées auprès des publics gays et migrants.

Source: AIDES


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Aides ferme symboliquement ses portes.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/375.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum