contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 avril 2010 

L'obésité réduirait la quantité de CD4 dans le sang...

250px-CD4%2BMHCII_1JL4.png
Selon une recherche conduite par la docteure Nancy Crum-Cianflone et son équipe du US Military HIV Natural History Study, être en surcharge pondérale limiterait la restauration des lymphocytes CD4 durant la période qui suit le début de la prise d'un traitement anti-VIH.

L'étude a été menée sur 1001 personnes vivant avec le VIH. Normalement, lorsqu'un patient entame une trithérapie, sa quantité de lymphocytes CD4 dans le sang augmente. L'enquête a revelé que, ce gain serait moins élevé chez les personnes ayant un indice de masse corporel de 30 (ce qui équivaut à un état d'obésité) que chez les personnes dont le poids est à l'intérieur des balises indicielles recommandées.

Pour les personnes obèses, l'augmentation mesurée est en moyenne de 188 cellules/ml de sang, alors qu'elle est de 210 dans le second. « Les résultats suggèrent [...] que la meilleure chose à faire [pour une personne séropositive en situation d'obésité] est d'atteindre un poids recommandé par l'indice de masse corporel, ce qui pourrait avoir un impact positif sur son système immunitaire », a expliqué Mme Crum-Cianflone en entrevue avec le site The Body.

Article publié par Seronet


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: L'obésité réduirait la quantité de CD4 dans le sang....

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/383.



© 2008-2020 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum