contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

21 juillet 2010 

L'administration Obama appelle à abroger les lois pénales en lien avec le VIH

pastilleVienne2.jpgLe premier rapport stratégique national américain sur le VIH, publié le 13 juillet dernier par la Maison Blanche, recommande d'abroger les lois américaines qui criminalisent la transmission du VIH.

Pour la plupart, ces lois datent de la fin des années 1980 et du début des années 90, soit avant l'apparition des thérapies antirétrovirales.

obamaLe rapport indique que "Le maintien de ces lois va à l'encontre des preuves scientifiques sur les voies de transmission du VIH et risque ainsi de compromettre les objectifs de santé publique qui visent à promouvoir le dépistage du VIH". Ses auteurs ajoutent par ailleurs que "toutes les études démontrent que la transmission intentionnelle du VIH est atypique et rare. Ces lois n'influencent pas le comportement des individus vivant avec le VIH".

Les associations applaudissent cette première prise de position officielle de l'administration contre la pénalisation, qui met enfin l'accent sur le rôle des droits civils dans la lutte contre le VIH/sida. Ces recommandations constituent à la fois un espoir réel de voir la fin des condamnations de personnes séropositives aux Etats-Unis pour transmission du VIH ou simple exposition au virus (plus de 300 depuis le début de l'épidémie) et un signal fort en faveur de la dépénalisation envoyé à la cinquantaine d'autres pays du monde qui appliquent des législations similaires.


Commentaires

"Le maintien de ces lois va à l'encontre des preuves scientifiques sur les voies de transmission du VIH".

*************************

Cette pharse, c'est du charabia incompréhensible pour le lecteur profane. Je l'ai soumise à des témoins naifs, ils n'ont pas compris ce qu'elle voulait dire.

et pour cause. personne ne sait que les séropositifs en charge virale faible sont non contaminants. Et pourtant on parle de preuves ! Mais de preuves de quoi ?

Donc, le rapport est mort né car il témoigne une volonté d'avancer dans la dépénalisation sans dire la vraie cause de la necessité de ce projet.

Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: L'administration Obama appelle à abroger les lois pénales en lien avec le VIH.

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/451.



© 2008-2020 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum