contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

28 janvier 2011 

Un pas en avant, deux pas en arrière.

par Sascha Moore

Didier Burkhalter, 2010.jpgEn novembre de l'année dernière, le Conseiller fédéral Didier Burkhalter avait donné espoir à tous ceux qui veulent voir plus de transparence dans la gestion de l'assurance obligatoire des soins en annonçant qu'il allait relancer par voie d'ordonnance l'interdiction du démarchage prévue dans le paquet Couchepin mais allé à vau-l'eau aux en octobre aux chambres. Il s'agissait d'économiser 70 à 100 millions de francs versés par les assureurs aux courtiers et autre intermédiaires de tout poil pour les conclusions de contrats d'assurance de base qu'ils auraient facilités. Notez que ces frais concernent une assurance de base que la loi rend obligatoire depuis 1994!

Mais maintenant nous apprenons que l'interdiction ne sera plus qu'un code de conduite de Santésuisse qui ne fera que limiter les frais de courtage à 50 francs par contrat conclu au lieu de les interdire. Bien sûr, les assureurs s'engagent à ne plus encourager le harcèlement téléphonique et personnel des potentiels assurés et à ne travailler qu'avec des courtiers respectant le code de conduite. Il va de soi que Santésuisse se félicite de ce « progrès ».

Mais, si l'économie de la mesure peut atteindre 60 millions au moins en limitant les frais de courtage à 50 francs, combien pourrions nous économiser en les éliminant entièrement? Pourquoi diable, les assureurs ont-ils besoin de courtiers pour racoler les futurs assurés alors que les cantons sont déjà chargés par la LAMal de veiller à ce que tous les habitants du canton soient affiliés à une assurance des soins obligatoire ? Peut-être les cantons devraient-ils facturer des frais de courtage aux assureurs ?

Lire la suite :

TSRinfo de novembre 2010

TSRinfo du 20 janvier 2011


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Un pas en avant, deux pas en arrière..

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/599.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum