contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

25 février 2011 

Soupçons d'escroquerie sur des traitements anti-VIH

ALeqM5goU1Ald7oqlobjdV72h06N0athxw.jpg(BERLIN) AFP - Plusieurs grossistes en médicaments sont soupçonnés d'une vaste escroquerie sur des traitements anti-VIH revendus au prix fort en Allemagne alors qu'ils étaient destinés, à prix réduits, à l'Afrique, a annoncé jeudi la police.

Ces grossistes auraient empoché des profits très conséquents en détournant ces médicaments utilisés pour empêcher l'apparition ou soigner le sida, selon une enquête de la chaîne d'informations régionale NDR qui a conduit la Police fédérale à ouvrir une enquête.

Ces traitements achetés en Afrique du Sud auraient transité par la Belgique et la Suisse avant d'arriver en Allemagne où ils ont été remballés et revendus au prix du marché, selon la même source.

Le trafic atteindrait des dizaines de millions d'euros.

"Ces médicaments étaient prévus pour des organisations d'aide qui traitent les patients contaminés par le virus du Sida" en Afrique, a expliqué à NDR le porte-parole d'une caisse d'assurance maladie de Basse-Saxe (nord), Oliver Giebel.

L'affaire avait commencé à être découverte en août 2009 quand un malade s'est retrouvé avec un emballage sans médicament. L'enquête a révélé ensuite que la boîte et la notice avaient été falsifiées.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Soupçons d'escroquerie sur des traitements anti-VIH .

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/665.



© 2008-2020 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum