contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

10 mars 2011 

France: l'Assemblée Nationale supprime le droit au séjour pour soins

Source: AIDES

VC-ManifDroitDeSejourPourSoins_vignette.jpgUne nouvelle fois, les arguments rationnels n'auront pas résisté longtemps à la fièvre xénophobe de la majorité. L'Assemblée Nationale a adopté cette nuit, en seconde lecture, l'article 17 ter du projet de loi sur l'immigration.
Peu après minuit, les 29 députés présents de la majorité ont ainsi validé de façon explicite l'expulsion, et donc la possible condamnation à mort des 28000 étrangers vivant sur notre territoire et atteints de pathologies comme le diabète, le VIH ou le VHC.

Des parlementaires sourds aux arguments de la science, de la médecine, des experts en finances publiques et à l'expression de la société civile.

Les débats nocturnes au Parlement ont donné lieu à un florilège de contre-vérités et de confusions, qui montrent à quel point les défenseurs de cette réforme ne connaissent rien au dossier, et n'assument pas les conséquences de leur vote. A en croire le gouvernement, cet article ne « changera rien à la législation actuelle ». S'il ne change rien, pourquoi modifier la loi ?

Au fil des débats, on se rend compte que Mr Goasguen, pourtant rapporteur du projet de loi, confond encore Aide médicale d'Etat et droit au séjour pour soins. Il assure qu'il s'agit de soins « gratuits et illimités », oubliant de préciser que les bénéficiaires d'un titre de séjour, comme tous les français, cotisent au système de protection sociale. Ils ne sont pas venus « se faire soigner en France », contrairement à ce qui est avancé pour justifier cette mesure, mais y résident depuis de nombreuses années, travaillent, et ont refait leur vie dans notre pays.

Ce sont eux à qui l'on va dire demain qu'on ne peut renouveler leur titre de séjour, eux qu'on plongera dans la clandestinité et dans la peur, eux qu'on expulsera sans complexe vers la mort. Et Mr Guéant de confirmer en séance que « l'accès aux soins pour les porteurs du VIH n'est garanti dans aucun des pays en développement ». Peu lui importe, on expulsera quand même.

La République française souhaite à tous les étrangers malades résidant en France une agréable mort au soleil. Madame Brunel affrète déjà les bateaux, nous voilà arrivés dans l'ère de la xénophobie décomplexée.

C'est une nouvelle défaite pour toutes les personnes qui croient aux principes fondateurs de la République. Pour autant, nous ne nous avouons pas vaincus : le projet de loi va faire l'objet d'un nouvel examen au Sénat et en Commission Mixte Paritaire... Plus que jamais nous invitons les citoyens à crier leur indignation en signant notre pétition, qui a déjà recueilli plus de 10.000 signatures :

http://www.aides.org/petition-stop-aux-restrictions-du-droit-au-sejour-pour-soins-873


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: France: l'Assemblée Nationale supprime le droit au séjour pour soins.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/673.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum