contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

3 mai 2011 

Le dépistage de demain, c'est aujourd'hui !

intervision_depistage_corom.JPGLe 17 mars dernier la coordination romande VIH/sida a organisé une rencontre sur les nouveaux enjeux du dépistage en Suisse. Trente deux personnes ont participé à cette première intervision CoRom de l'année 2011. Dix huit participants étaient issus d'une antenne de lutte contre le sida (ou membre de l'Aide Suisse contre le Sida), dix d'une structure de planning familial et un du réseau de réduction des risques liés à la consommation de dogues. Deux structures faîtières étaient représentées (l'Aide Suisse contre le Sida et PLANeS), présents pour mieux comprendre les besoins de leurs membres.

En effet, le dépistage du VIH a connu et connaît des mutations importantes (VCT, dépistage hors les murs, tests rapides, tests oraux, etc.) et prend une place centrale dans l'articulation entre prévention des infections et traitements/prise en charge des personnes infectées.

Cette intervision sur les nouvelles stratégies de dépistage a révélé des expériences innovantes au sein de notre réseau associatif romand de lutte contre le sida. Expériences innovantes attendues comme celle d'une structuration de l'offre de santé sexuelle dans des centres dédiés et plutôt communautaires. Expériences innovantes inattendues comme l'échange d'expérience avec les plannings de Suisse romande qui ont déjà mis en œuvre une forme de démédicalisation du dépistage de VIH.

Les nouvelles stratégies du dépistage s'élaborent ainsi dans un contexte où l'urgence est à la meilleure prise en charge possible des personnes séropositives pour infléchir la courbe de l'épidémie. Et d'autre part, nous sortons de vingt années d'un dépistage assez formaté, ce qui entraîne des résistances pour passer à un dépistage 2.0.

Dès lors, c'est avec pragmatisme qu'il convient d'aborder la question du dépistage, en analysant, comparant et améliorant nos pratiques, mais également en proposant des stratégies de dépistage alternatives aux différents interlocuteurs de la santé en Suisse.

Les associations romandes de lutte contre le sida ont lancé un message fort de leur mobilisation en ce sens, espérons qu'elles trouveront les ressources et l'énergie pour accompagner ces innovations en leur sein et dans la stratégie nationale.

En savoir plus sur les nouvelles stratégies de dépistage, lire le rapport de l'intervision...

Créée en 1994, la Coordination romande VIH/sida (CoRom), dont le Groupe sida Genève est membre, a pour vocation première d'améliorer l'échange d'expériences et d'informations entre ses membres, tout en favorisant des synergies de travail propices au développement de projets communs. La CoRom est rythmée par deux intervisions annuelles. Ces intervisions sont autant d'occasions de partager expériences, informations et observations, afin d'acquérir une vision d'ensemble des problématiques et défis rencontrés sur le terrain par les divers acteurs du réseau au contact des usagers et/ou des différents publics cibles. Elles permettent d'optimiser le travail opérationnel, par la confrontation et la remise en question des pratiques en vigueur, de même que par l'élaboration de « best practices » et/ou de stratégies communes plus cohérentes. Enfin, elles facilitent et encouragent grandement la mise en commun des ressources et des compétences, autour de projets d'envergure cantonale ou intercantonale.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Le dépistage de demain, c'est aujourd'hui !.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/706.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum