contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

18 juillet 2011 

Le traitement comme prévention rentable en 10 ans

par Deborah Glejser

moatti.jpgUtiliser les antirétroviraux en prévention de l'infection au VIH serait «rentable en une dizaine d'années», a estimé dimanche Jean-Paul Moatti, professeur en économie de la santé (Inserm, Université de la Méditerranée), en marge de la conférence scientifique internationale sur le sida qui réunit à Rome quelque 5'500 spécialistes.

L'idée est de contrôler l'infection en utilisant le traitement comme prévention. «Cela ferait une hausse des dépenses dans des proportions contrôlables», estime le Pr Moatti. «Selon les projections, si on fait un programme massif d'accès aux antirétroviraux, en dix ans il est rentable», souligne-t-il, puisque «le pays doit payer moins pour la santé et perdre moins de jours de production car la personne n'est pas malade».

Certes, l'accès aux traitements risque de poser aussi «un problème comportemental : c'est le risque d'effet de désinhibition», de se croire complètement protégé et de ne plus faire attention, de ne plus utiliser de préservatif. «Mais les études nous disent que ce n'est pas le cas et que les personnes bien prises en charge prennent moins de risques.»

Source: France Soir


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Le traitement comme prévention rentable en 10 ans.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/765.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum