contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

1 septembre 2011 

Un séropositif affirme qu'un dentiste a refusé de le soigner

Source: Le Monde

Dental surgery aboard USS Eisenhower, January 1990.JPEG

Un séropositif âgé de 35 ans, Cyrille Vezzoli, a affirmé jeudi qu'un dentiste de La Rochelle a refusé de le soigner en raison de sa contamination, rapporte France Info. "Quand je lui ai dit que j'étais pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale en raison de ma séropositivité, il m'a dit qu'il ne pourrait pas me soigner", a raconté M. Vezzoli.

Le cabinet a prétexté craindre des risques de contamination pour les autres patients. "Il m'a expliqué que les séropositifs doivent aller à l'hôpital car sinon, cela comporte beaucoup trop de risques. J'en suis resté totalement abasourdi, je lui ai demandé s'il était sérieux et il m'a dit oui. Je me suis senti rabaissé et cela m'a renvoyé à ma condition de séropositif, j'ai ressenti la même chose que lors de l'annonce de ma séropositivité il y a dix-huit ans," a expliqué le trentenaire à l'AFP.

Selon France Info, le dentiste reconnaît les faits et se retranche derrière un "risque de contamination des autres patients". Quant à Cyrille, il a saisi le conseil de l'ordre des dentistes et n'exclut pas de porter plainte pour discrimination.

Selon Bertrand Courty, président de l'ordre des dentistes de Charente-Maritime, "s'il est avéré qu'un chirurgien dentiste a refusé à un patient des soins au motif qu'il a déclaré sa séropositivité, il s'expose à des sanctions disciplinaires graves qui peuvent aller jusqu'à une interdiction temporaire d'exercice ferme ou avec sursis". Pour lui, "la chaîne de décontamination et de stérilisation est sûre" et permet d'éviter tout risque de contamination.


Commentaires

Et pourtant dans l'absolu, en-dehors de la chaîne de décontamination et de stérilisation ASSUREMENT sans danger pour autrui, ce dentiste aurait pris moins de risques avec l'intéressé pris en charge à 100% (donc sous traitement, avec une charge virale a fortiori indétectable) que tout autre patient ignorant sa sérologie. Comment ce praticien va-t'il pouvoir continuer à gérer sa salle d'attente sans trembler ?
Louis, pour FOR HOMMES SEROPOS

Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Un séropositif affirme qu'un dentiste a refusé de le soigner.

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/793.



© 2008-2020 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum