contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

5 décembre 2011 

Loi homophobe: la Russie recule, le Nigéria veut rendre illégal tout soutien à la cause LGBT

La semaine dernière, près de 230'000 personnes se sont mobilisées avec la Russie sur le site militant All Out. Le vote de la loi homophobe à Saint Pétersbourg n'a finalement pas eu lieu. Les membres d'All Out à travers le monde ont fait écho à la voix des militants russes et ont forcé les dirigeants mondiaux à s'élever contre cette loi haineuse et discriminatoire. Mais selon le site, le combat n'est pas terminé. La loi pourrait faire son retour.

L'heure n'est pourtant pas à la fête. Le Nigéria est en train de suivre le mauvais exemple russe: une loi qui rendrait illégal le soutien à la cause LGBT est à l'étude. Entrer dans un bar gay exposerait à 14 ans de prison, quelle que soit l'orientation sexuelle.

Il y a peu, le Président nigérian publiait le message suivant sur sa page Facebook : "Lorsque j'ai pris la charge de diriger le Nigéria [...] j'ai choisi de mettre la priorité sur l'éducation (je suis moi-même professeur !) et sur le bien-être des Nigérians (santé, économie, sécurité énergétique). Cette loi discriminatoire menace de faire reculer le Nigéria, notamment sur les questions de santé et de SIDA. En criminalisant plus encore l'homosexualité, le Nigéria met en danger ses efforts pour contrôler la pandémie, alors qu'il est l'un des pays les plus sévèrement touchés.

Plus d'informations: www.allout.org/fr/nigeria


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Loi homophobe: la Russie recule, le Nigéria veut rendre illégal tout soutien à la cause LGBT.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/887.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum