contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

29 février 2012 

20 minutes: "Plus on est vieux, moins on se protège"

20 Minuten Online

Source: 20 minutes (8 février 2012)
par Joanna Oulevay

Plus on est vieux, moins l'on se protège lors de relations sexuelles, constatent les professionnels de la santé. Si les MST sont en augmentation chez les plus de 45 ans en Grande- Bretagne, les Suisses sont épargnés.

Ce n'est pas parce qu'on est fraîchement divorcé et que l'on a plus de 45 ans que l'on se protège mieux des MST. Selon une étude mentionnée par le site «7sur7», les cas d'herpès et de chlamydia ont plus que doublé chez les plus de 45 ans en Grande-Bretagne au cours des dix dernières années. Certaines maladies en pleine récession
réapparaissent dans les statistiques, comme la syphilis.

Plus inquiétant, un adulte sur cinq à qui l'on administre des soins contre le HIV est âgé d'au moins 50 ans, et de plus en plus de retraités sont touchés par la maladie. En cause, le fait que cette catégorie de la population se protège peu lors de rapports
sexuels avec de nouveaux partenaires.

Et en Suisse?


Roger Staub, chef de la section prévention et promotion dans la division des
maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique, ne conteste pas l'idée
que les célibataires plus âgés sont plus téméraires que les plus jeunes.

Mais l'idée que les MST sont en hausse chez les quadragénaires est colportée par certains médias. L'hypothèse ne se confirme pas lorsqu'on observe les chiffres», note-t-il. Pour l'OFSP, la répartition des MST reste relativement stable depuis quelques années en ce qui concerne la Suisse.

«Dans les statistiques, nous ne connaissons pas l'état civil des personnes infectées par le VIH, mais la majorité de celles-ci ont moins de 45 ans», note Roger Staub. Selon ses chiffres, la chlamydia est en augmentation, mais touche toutes les classes d'âge, tandis que la gonorrhée et la syphilis sont en augmentation chez les jeunes hommes.

Manque de précautions

Si les plus de 45 ans en Suisse semblent passer entre les gouttes, contrairement à leurs homologues de Grande-Bretagne, ils n'en restent pas moins peu fanas du préservatif. «Plus on est vieux, moins l'on se protège», confirme François Dubois- Arber, médecin adjoint à l'institut universitaire de médecine sociale et préventive à lausanne (IUMSP).

L'enquête suisse sur la santé, datant de 2007, démontre que la catégorie des 17-31 est celle qui se protège le mieux. Les 31-45 utilisent cependant plus le préservatif que leurs aînés, dans la catégorie 46-60. Et de façon globale, les femmes ont moins recours au préservatif dans toutes les classes d'âge. Du côté du dépistage, les femmes de 17-45 ans effectuent davantage de tests en raison de la grossesse.

40 ans et plus, soixante-huitards?

Toutes les tranches d'âge n'ont pas été touchées de la même façon par la question du sida. D'où une différence de pratique en matière de précautions lors de rencontres entre partenaires occasionnels. Bernard Hirschel, ancien responsable de l'unité VIH à l'hôpital de Genève, ne voit pas de réelles raisons de s'inquiéter. Pour lui, les plus âgés ont moins d'activité sexuelle que les plus jeunes, ils sont donc moins soumis à des risques de maladie.

«Les hommes de plus de 40 ans qui ont des partenaires occasionnels n'utilisent plus de préservatifs car selon eux, ils n'arriveraient plus à jouir. En ce qui concerne les divorcés, il est probable qu'ils ne soient pas effrayés par le VIH, qui est moins répandu chez les hétérosexuels.»

En matière de prévention, le Groupe Sida Genève, de son côté, ne cible pas
particulièrement les quadragénaires célibataires. «Notre campagne cible le public le
plus touché par les MST, à savoir les HSH (hommes ayant des relations avec les
autres hommes) et les migrants. Dans ces catégories, l'on trouve des personnes de
tout âge», explique Miguel Limpo, chargé de projet dans le domaine de la
communication de l'association.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: 20 minutes: "Plus on est vieux, moins on se protège".

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/964.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum