contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

17 février 2012 

Aides (France) révolté par les propos de Christian Vanneste (UMP)

Communiqué de presse du 15 février 2012
(source photo: wikipedia)

Vanneste (cropped).jpgNous connaissions tous l'obsession homophobe de Christian Vanneste. Les occasions n'ont jamais manqué pour lui de faire état de ses pensées fulgurantes basées sur la lecture d'un « Que Sais-je » édité lorsque l'Algérie était encore française. Mais nous n'avions pas l'honneur de connaître le Vanneste négationniste : double combo !

Lorsque l'on peut, dans une même déclaration, attaquer les homosexuels et nier ce que d'autres appelleraient « un détail de l'histoire », pourquoi se gêner ? Il semblerait donc que la campagne électorale soit bel et bien lancée et que la droite soit plus décomplexée que jamais.

Et pourtant, ce serait bien que cette droite garde quelques complexes car ce genre de positionnement, outre son intrinsèque ignominie, fait également le lit de l'épidémie de VIH/SIDA.

Il fait le lit de l'épidémie en alimentant les discriminations, la haine de soi et des autres, en injectant de la honte là où nous revendiquons de la fierté.

Parce que tous les gays ne sont pas passés à droite, parce que même les pédés de droite ne sauraient supporter de tels propos, parce que les gouines, les bis et les trans supportent également ces attaques et ces stigmatisations, nous allons redoubler d'effort durant la campagne à venir.

Nous revendiquons l'égalité de traitement au regard de l'orientation sexuelle, notamment en matière de succession, d'union et de parentalité et nous en sommes fiers.

Nous revendiquons la dépsychiatrisation du parcours de soin des personnes trans et nous en sommes fiers.

Nous revendiquons une diplomatie active qui protège nos amis LGBT des pays du sud et nous en sommes fiers.

Nous attendons maintenant de l'UMP une exclusion pure et simple de Christian Vanneste et surtout qu'un message fort soit adressé de la part de JF Copé à toutes les composantes de l'UMP, afin que cessent ces débordements : il ne s'agit pas de liberté d'expression, il ne s'agit pas de débat d'idées, il s'agit d'homophobie et de négationnisme, rien d'autre.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Aides (France) révolté par les propos de Christian Vanneste (UMP).

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/954.



© 2008-2020 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum