contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

1 février 2012 

L'iniative "Financer l'avortement est une affaire privée" révolte les associations féminines genevoises.

L'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée" a été déposée par les mouvements anti-­avortement le 4 juillet dernier avec 109'600 signatures valables. Alors que le remboursement de l'interruption de grossesse est une prestation obligatoire de l'assurance maladie inscrite dans la LAMAL depuis 1981, l'initiative postule que "sous réserve de rares exceptions, l'interruption de grossesse et la réduction embryonnaire ne sont pas couvertes par l'assurance obligatoire". Ces coûts seraient donc radiés de l'assurance-­maladie de base. Pour faire face à cette attaque, le Comité pour le droit à l'avortement libre et gratuit a été relancé. Le Comité organisera une première journée d'actions contre cette initiative le 8 mars 2012, date retenue par la Marche Mondiale des Femmes, au cours de laquelle seront mis en place stands, rassemblement et actions dans un lieu central de Genève (ex. zone piétonne du Mont-­‐Blanc).


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: L'iniative "Financer l'avortement est une affaire privée" révolte les associations féminines genevoises..

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/945.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum