contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

22 février 2012 

Un homme condamné pour ne pas avoir dit qu'il avait le VIH a été renvoyé au Sud-Soudan

Drapeau du CanadaUn immigrant installé à Winnipeg et condamné pour ne pas avoir révélé à ses partenaires sexuels qu'il était porteur du VIH a été déporté.

L'Agence canadienne des services frontaliers a confirmé que Clato Mabior a été renvoyé au Sud-Soudan mercredi.

L'ordre de déportation de M. Mabior a été prononcé en décembre 2010, deux ans après qu'il eut été condamné pour six chefs d'accusation d'agression sexuelle grave.

Quatre des condamnations ont depuis été renversées par la Cour d'appel du Manitoba.

La cause a récemment été entendue par la Cour suprême du Canada, qui n'a pas encore rendu sa décision.

La porte-parole de l'agence, Lisa White, a expliqué que l'expulsion a été retardée parce que les autorités devaient déterminer si M. Mabior représentait un danger pour la population avant de le renvoyer dans son pays natal, aux prises avec des troubles.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Un homme condamné pour ne pas avoir dit qu'il avait le VIH a été renvoyé au Sud-Soudan.

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/957.



© 2008-2018 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum