contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

9 mars 2012 

CROI 2012: Seronet fait le bilan

Source: Seronet

Croi7.jpg

Les données sur les molécules ARV sont nettement moins nombreuses qu'à l'habitude. Avec beaucoup de recyclage. Sur ce plan la CROI 2012 ne sera pas un bon cru. Beaucoup de redites donc, mais quelques précisions au fil des sessions.

Une session State of the ART qui porte bien son nom. C'est plus l'état de l'art qui a été fait que des nouvelles données.

Elvitégravir : résultats détaillés du Quad vs Atripla

Publication des résultats détaillés annoncés cet automne. Au sujet donc, de l'anti-intégrase développée par Gilead, l'elvitégravir, qui s'utilise en une prise par jour, boosté par le cobicistat (avec qui il est co-formulé dans un seul comprimé). La nouvelle trithérapie en un comprimé par jour, le Quad, qui associe elvitégravir + cobicistat avec l'emtricitabine et le ténofovir (Truvada). Le dossier de demande d'AMM américaine est en cours d'examen, après les bons résultats en phase III chez les personnes qui n'ont jamais pris de traitement. Au bout d'un an, le Quad fait aussi bien qu'Atripla (et aussi que Truvada + Reyataz boosté, selon une autre étude). Mais il est globalement mieux toléré qu'Atripla : moins de vertiges, de cauchemars, d'insomnies, mais en revanche un peu plus de nausées. Le dossier européen a été déposé le 20 décembre.


Dolutégravir : données à deux ans en phase II

C'est l'anti-intégrase de nouvelle génération et en une prise par jour du laboratoire Viiv Healthcare. L'efficacité se maintient après deux ans de prise. La molécule serait aussi puissante que Sustiva chez les personnes initiant un traitement pour la première fois, mais beaucoup mieux tolérée : ni symptôme psy, ni rash cutané. Elle est aussi évaluée en phase III depuis février 2011 dans un "tout-en-un", le 572-Trii, avec Kivexa (lamivudine + abacavir). Point fort (pour mémoire, mais pas abordé à cette CROI) : le dolutégravir reste efficace en cas de mutations de résistance aux deux autres anti-intégrases, Isentress et elvitégravir, mais en deux prises par jour. Un essai de phase III est en cours.

Le GS-7340, ténofovir nouvelle génération

Ça pourrait être une version améliorée de Viread (ténofovir), avec une efficacité supérieure (en phase I-II) à des doses beaucoup plus faibles, ce qui devrait faciliter les co-formulations de trithérapie, car prenant moins de place dans un comprimé, et diminuer la toxicité à long-terme sur les reins. Là encore, c'est redite par rapport à la CROI 2011. Une co-formulation avec le darunavir (Prezista), le cobicistat et l'emtricitabine pour une trithérapie "tout en un" est en développement.

Les LEDGIns, une nouvelle classe thérapeutique ?

C'est une "preuve de concept" sur une nouvelle cible thérapeutique LEDGiF/p75du virus VIH. On aura donc peut être bientôt les LEDGINs, nouvelle classe d'ARV qui se bloque sur l'intégrase du virus, mais en agissant d'une façon différente que les anti-intégrases actuelles. Ce qui lui permet d'être efficace sur les virus résistants aux anti-intégrases disponibles ou sur le point de l'être (raltégravir, elvitegravir, dolutégravir). De plus, on pourrait espérer un effet additif avec les anti-intégrases déjà connues. "C'est quasiment la même présentation qu'il y a deux ans", entend-je souffler derrière moi. Et nulle mention des profils attendus des effets indésirables, ni d'une ébauche de plan de développement. Même si Pfizer figure sur les diapos.

Vaccin contre le zona chez les séropos

Le Zostavax est un vaccin contre le zona, cette maladie qui consiste en des démangeaisons intenses, des sensations de brûlures, des vésicules rouges sur la peau, voire des douleurs électriques le long des nerfs, provoquées par une résurgence d'un virus (Herpes zoster) cause de la varicelle, apparue le plus souvent dans l'enfance ou l'adolescence. Efficace pour réduire la survenue du zona chez les personnes de plus de 50 ans, il n'avait jamais été évalué chez les personnes vivant avec le VIH. Un essai de phase II vient de montrer qu'il est sûr et capable de produire des anticorps contre l'Herpes zoster chez les personnes vivant avec le VIH ayant plus de 200 CD4/mm3. Des essais de phase III seront nécessaires.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: CROI 2012: Seronet fait le bilan.

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/975.



© 2008-2018 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum