contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

16 avril 2012 

Quarante mois de prison pour le Chaux-de-Fonnier ayant inoculé le sida

Source: Le Nouvelliste (Sylvie Balmer)

Localisation du canton en SuisseLe Chaux-de-Fonnier a été condamné à une peine de quarante mois de privation de liberté par le tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds. Il avait sciemment transmis le HIV à une jeune fille.

Le tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds a condamné le prévenu à une peine de 40 mois d'emprisonnement, peine d'ensemble incluant également la révocation d'un précédent sursis. Le tribunal a également ordonné que lui soit administré en milieu carcéral un traitement ambulatoire dans le but de diminuer sa charge virale.

Calculés en fonction des frais médicaux, du retard pris dans ses études et de la perte de gain à venir, les dommages et intérêts pour la jeune victime ont été arrêtés à 334'557 francs, auxquels viendront s'ajouter 80'000 francs à titre de réparation morale, et 15'000 francs d'indemnités de dépens. Le prévenu s'acquittera en outre des frais de la cause, arrêtés à 14'000 francs

La partie plaignante et le Ministère public avaient respectivement demandé une peine de cinq et quatre ans d'emprisonnement assorti d'un internement. Arguant que la victime était co-responsable, pour s'être fiée à de simples déclarations, la défense avait demandé à ce que la peine soit ramenée à deux ans d'emprisonnement, dont 16 mois avec sursis.

Le trentenaire avait eu des rapports non protégés avec la jeune fille alors qu'il se savait infecté. Pire, il lui avait faussement affirmé qu'il avait fait un test l'année précédente et qu'il était négatif. Le prévenu a reconnu les faits, arguant qu'il avait opéré une sorte de déni et refusé de croire au diagnostic des médecins.

Le prévenu a été dépeint comme une personne en qui on ne pouvait placer aucune confiance par l'expert psychiatre qui a relevé en outre que sa thérapie suivie au CMP n'avait «servi à rien du tout», plus grave «elle a été contre-productive en encourageant le prévenu dans son aspect manipulateur.»

Accompagnée par ses parents et son petit ami, la jeune victime, âgée de 20 ans, a livré un témoignage émouvant et courageux en racontant la vie qui est la sienne aujourd'hui. Ses rêves professionnels et familiaux ont été brisés, «j'ai déposé plainte pour l'arrêter. Je veux être sa dernière victime», a-t-elle expliqué.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Quarante mois de prison pour le Chaux-de-Fonnier ayant inoculé le sida.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1020.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum