contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

27 février 2013 

Sida : les antirétroviraux dopent l'espérance de vie

Source: Science Magazine

File:Flag of South Africa.svg17.000 personnes ont été suivies pendant huit ans par des scientifiques, dans la zone rurale du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud.

Terrain d'expérimentation de l'étude publiée cette semaine sur le site Internet de la revue Science? Une zone rurale d'Afrique du Sud, le KwaZulu-Natal. Méthode? Une exploration minutieuse de la population du secteur et notamment le suivi de près de 17.000 personnes. Durée? Une période de huit ans, de 2004 à 2011, qui coïncide avec la prescription massive de traitements antirétroviraux dans le cadre d'un programme gouvernemental. Conclusions? "Elles sont fondamentales", s'enthousiasme le professeur Jean-François Delfraissy, patron de l'Agence nationale de recherches sur le sida (ANRS).

Premier enseignement, la généralisation des traitements antirétroviraux dans cette région où le taux d'infection des adultes atteint 29% a entraîné une très forte hausse de l'espérance de vie (11,3 ans en plus). En 2003, l'année avant que les antirétroviraux ne deviennent largement disponibles pour la population du KwaZulu-Natal, l'espérance de vie des plus de 15 ans était de 49,2 ans. En 2011, elle atteignait 60,5 ans. Hommes et femmes ont enregistré des gains importants de 9 et 13,3 ans respectivement. En quoi est-ce révolutionnaire? Des essais cliniques ont déjà montré un gain important de santé grâce à ces traitements...

"C'est la première fois qu'on mesure leur intérêt collectif, leur impact sur l'espérance de vie globale", décode le professeur Delfraissy. Deuxième enseignement de ce travail, qui donne lieu à un second article également publié sur le site de Science, la généralisation des antirétroviraux freine la propagation de l'épidémie. Pour le directeur de l'ANRS, cela valide la pertinence d'une révolution théorique (le concept de "traitement comme prévention") énoncée il y a cinq ans par les spécialistes de l'épidémie : "Le traitement, c'est de la prévention". Le dernier enseignement de ces deux articles s'adresse aux bailleurs de fonds occidentaux qui financent la distribution des antirétroviraux dans les pays du Sud. "Les médicaments ne soignent pas seulement des malades, ils bénéficient à toute la communauté, martèle Jean-François Delfraissy. Leurs bienfaits dépassent largement leur coût."


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Sida : les antirétroviraux dopent l'espérance de vie.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1267.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum