contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

28 mars 2013 

Assurances-vie: plus de 50 pour cent des séropositifs sont assurables

Communiqué de presse de l'Aide suisse contre le sida

Aide suisse contre le sida logo

Vers la fin de la discrimination des personnes séropositives en matière d'assurances privées ?

Une assurance-vie pour une personne séropositive, ce n'est plus une utopie : une étude récente aboutit à la conclusion que plus de 50 pour cent des per-sonnes vivant avec le VIH pourraient conclure une assurance-vie. En effet, la plupart des personnes séropositives sous traitement antirétroviral ont une espérance de vie quasi normale. L'exclusion générale de l'assurance-vie appliquée aux séropositifs ne se justifie plus.

A l'heure actuelle, les personnes vivant avec le VIH subissent des discriminations massives en matière d'assurances privées. La plupart du temps, une personne séropositive soumettant une demande pour souscrire une assurance-vie se voit opposer un refus catégorique, et ce bien que l'espérance de vie des personnes séropositives ait rejoint celle de la population générale grâce aux médicaments antirétroviraux. On refuse aussi aux séropositifs des assurances-maladie complémentaires ou des assurances individuelles d'indemnités journalières bien que plus de 70 pour cent d'entre eux exercent une activité lucrative et qu'ils ne soient guère plus malades que leurs collègues de travail. Par conséquent, il n'est plus justifié d'exclure en bloc les personnes séropositives de l'assurance-vie et de les priver d'autres prestations d'assurances.

C'est aussi la conclusion d'une étude récente qui a été publiée dans la revue spécialisée AIDS. Ses auteurs ont comparé les données de différents pays d'Europe pour ce qui est de l'espérance de vie des séropositifs et celle d'autres personnes ayant conclu une assurance-vie. Les résultats montrent que la mortalité des séropositifs est comparable à celle des personnes souffrant d'autres maladies chroniques, comme par exemple le diabète. Voilà qui rend assura-ble la vie de plus de 50 pour cent des personnes vivant avec le VIH.

Des assurances-vie d'une durée de 20 ans

D'après cette étude, il n'est plus justifié de priver de manière générale les personnes séropositi-ves de certains produits d'assurance. La plupart d'entre elles pourraient se voir offrir des assu-rances-vie pour une durée de 20 ans. Les auteurs de l'étude vont informer l'industrie des assu-rances de leurs résultats et espèrent qu'il en découlera une amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH. Pour ces dernières, accéder à la propriété individuelle ou fonder une entreprise à soi deviennent dès lors des rêves à portée de main puisqu'il faut généralement pour cela la garantie d'une assurance-vie.

L'Aide Suisse contre le Sida et le Conseil Positif enjoignent aux assurances de renoncer à leur pratique discriminatoire et de traiter les personnes séropositives comme d'autres groupes de la population qui, aujourd'hui déjà, peuvent conclure des assurances-vie. Ils engagent également les assureurs à réviser leur pratique relative à la conclusion d'assurances d'indemnités journa-lières et d'assurances-maladie complémentaires.

Détails concernant l'étude :

L'étude publiée dans la revue médicale AIDS a estimé la mortalité relative six mois après le début du traitement antirétroviral et l'a comparée avec celle de la population assurée dans cha-cun des pays des cohortes européennes participant à la « ART Cohort Collaboration ». La mor-talité relative des patients ayant entre 20 et 39 ans qui, après six mois de traitement, ont atteint un nombre de cellules CD4 supérieur à 350/mm3 et une charge virale inférieure à 10'000 et qui n'ont aucun diagnostic de sida s'élevait à 459 pour cent. Elle est donc comparable à celle d'autres maladies chroniques nécessitant une médication à vie, tel le diabète. De ce fait, l'influence du VIH sur l'espérance de vie est similaire à celle qu'exerce la fumée. D'après les résultats de cette étude, plus de 50 pour cent des personnes séropositives pourraient souscrire une assurance-vie.

Lien vers l'étude...


Commentaires

Merci pour l'info.! Très bon article

Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Assurances-vie: plus de 50 pour cent des séropositifs sont assurables.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1300.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum