contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

26 avril 2013 

Des préservatifs chinois défectueux distribués au Ghana

Source: Chine.org

File:Kondom.jpg

Un fabricant chinois a envoyé une équipe au Ghana afin d'enquêter sur des rapports selon lesquels plusieurs millions de préservatifs défectueux auraient été envoyés dans ce pays d'Afrique.

Sept lots de préservatifs Be Safe de la société Henan Xibei Latex, originaire de la province du Henan, ne correspondraient pas aux normes de qualité, selon l'Agence de presse ghanéenne. Les produits sont couverts de trous et risquent de se déchirer dès lors qu'ils sont plus petits que la normale et insuffisamment lubrifiés, aurait déclaré l'Agence ghanéenne de l'alimentation et du médicament.

Les consommateurs courent ainsi le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH/SIDA, et de devoir faire face à des grossesses non désirées.
« C'est un problème très important », s'est exprimée Faustina Fynn-Nyame, directrice de l'association ghanéenne Marie Stopes International, face aux journalistes du quotidien britannique Guardian. « Ce problème entraînera de nombreuses grossesses accidentelles, ce qui implique davantage de mortalité maternelle et d'avortements pratiqués dans de mauvaises conditions. » Selon la presse, les lots de préservatifs Be Safe antérieurs avaient toujours été de bonne qualité.

Les responsables gouvernementaux du Ghana ont indiqué que les produits défectueux avaient été importés par Global Unilink, une entreprise ghanéenne qui se les était procurée auprès de l'entreprise indienne Harley's, établie au Kenya.

La société Xibei a été identifiée comme étant le fabricant de ces préservatifs, bien qu'aucun nom ou adresse n'étaient mentionné sur les emballages, et que seule l'inscription « Fabriqué en RPC » était indiquée sur ces derniers.

Les fonctionnaires ghanéens ont déclaré avoir lancé une alerte de sécurité et saisi quelques 110 millions de préservatifs qui avaient été distribués gratuitement dans le cadre d'une campagne de prévention du VIH/SIDA par les Services de santé du Ghana. Selon la BBC, ces derniers rappellent également tous les préservatifs Be Safe.

Dans un communiqué, Xibei a déclaré n'avoir exporté que 25 millions de préservatifs au Ghana, via un intermédiaire kényan, et que tous ses produits avaient fait l'objet de tests et avaient été déclarés sans risque avant d'être exportés. La société n'avait d'ailleurs reçu aucune réclamation de l'acheteur concernant la qualité de ses produits.

Trois responsables de la société se sont envolés pour le Ghana afin d'enquêter sur les déclarations en question, notait le communiqué. D'autre part, l'organisme de surveillance des aliments et des médicaments du Henan a imposé au fabricant de suspendre ses ventes de préservatifs jusqu'à ce que les tests ne soient terminés.

Fondée en 2003, Xibei produit en moyenne 300 millions de préservatifs par an. Ses contraceptifs sont principalement destinés au Ghana, au Vietnam, au Kenya et au Bangladesh. Xibei procure des préservatifs aux services de santé ghanéens depuis 2009, selon la presse.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Des préservatifs chinois défectueux distribués au Ghana.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1327.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum