contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

8 septembre 2013 

Conférence «Homophobie meurtrière au Cameroun» à Dialogai

numérisation0051

Au Cameroun, les actes homophobes se multiplient revêtant ainsi un caractère endémique. Les actes sexuels entre adultes consentants de même sexe sont passibles de peines allant de six mois à cinq ans d'emprisonnement.

Au nom de la solidarité́ internationale entre la Suisse et le Cameroun, Dialogai reçoit les militants camerounais Michel Engama (CAMFAIDS) et Franz Mananga (Alternatives Cameroun)

Accompagnés de Maître Saskia Ditisheim, ils partageront les initiatives en cours et les perspectives en matière de défense des droits de l'Homme au Cameroun

le Mercredi 18 septembre 2013 à 18h00
rue de la Navigation 11-13, Genève.

Une situation insoutenable

L'homophobie atteint un niveau de violence extrême au Cameroun où le harcèlement des personnes LGBT, de leur famille et des personnes qui les soutiennent est terrifiant: menaces de mort, arrestations arbitraires, emprisonnement, jugements non équitables, vols, tortures. Très récemment c'est le meurtre du Directeur de la CAMFAIDS (Camroonian Foundation for Aids), Eric Ohenna Lembembe qui a été condamné par la communauté internationale y compris l'Union Européenne.

Une mobilisation internationale et l'action de l'ILGA

L'Examen Périodique Universel (EPU), réalisé en mai 2013, fait état de préoccupations sur la situation des personnes LGBT et de leurs défenseurs au Cameroun. La 24ème session du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies se déroulera du 9 au 24 septembre 2013 et verra l'adoption formelle du Rapport EPU le 20 septembre.
Quatorze gouvernements ont proposé des recommandations demandant la protection des défenseurs des droits humains et la décriminalisation de l'homosexualité. Ainsi l'ILGA, les groupes camerounais et leurs partenaires demandent aux instances internationales la protection des militants LGBT.

L'ILGA permet à deux activistes camerounais, Michel Engama et Franz Mananga de prendre la parole lors de l'adoption de cet Examen Périodique Universel aux Nations-Unies. C'est eux aussi qui interviendront à Dialogai.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Conférence «Homophobie meurtrière au Cameroun» à Dialogai.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1396.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum