contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

18 novembre 2013 

Etude suisse: le VIH est plus résistant chez les malades non traités

Source: 20 minutes / ATS

LogoLes chercheurs ne s'attendaient pas à ce résultat: ce sont principalement les personnes infectées par le VIH mais non traitées qui transmettent les virus résistants aux médicaments.

La prévention et le dépistage précoce sont primordiaux pour enrayer la propagation de la maladie, concluent les scientifiques.

«Nous avons été étonnés», déclare un des directeurs de l'étude, Huldrych Günthard, de l'Hôpital universitaire de Zurich, cité dans un communiqué lundi. «Nous pensions jusqu'à présent qu'ils émanaient de patients en échec thérapeutique dû à l'émergence de résistances en cours de traitement».

L'étude se base sur 1674 patients de sexe masculin infectés par le VIH et ayant eu des rapports sexuels avec d'autres hommes. Cent-quarante d'entre eux étaient porteurs de virus résistants, selon l'étude publiée dans la revue spécialisée «Clinical Infectious Deseases».

L'équipe de chercheurs a pu reconstituer la chaîne de transmission des virus. La plupart des chaînes remontaient à des patients infectés mais qui n'avaient pas encore reçu de traitement.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Etude suisse: le VIH est plus résistant chez les malades non traités.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1452.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum