contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

21 novembre 2013 

Sida: l'ONU dénonce le manque d'accès des enfants au traitement

Source: ats/sda

L'ONU s'est inquiétée mercredi de l'accès insuffisant des enfants au traitement contre le sida. La hausse des infections en Europe de l'Est, Asie centrale, Afrique du Nord et au Moyen-Orient est une autre source de préoccupation, alors que des progrès sont accomplis au niveau global.

Selon les derniers chiffres publiés en septembre, sur le plan mondial, le nombre de nouvelles infections l'an dernier, soit 2,3 millions, est en baisse de 33% par rapport à 2001. Depuis 2005, la mortalité (1,6 million de décès en 2012) a diminué de 29%, en raison d'une multiplication par 40 du nombre de personnes ayant accès à un traitement antirétroviral (9,7 millions). Quelque 35 millions de personnes vivent avec le VIH.

"Beaucoup de progrès ont été réalisés, mais nous sommes inquiets parce que certaines régions sont en retard par rapport aux objectifs fixés", a affirmé mercredi à Genève le directeur exécutif du Programme commun de l'ONU contre le sida (ONUSIDA) Michel Sidibé en vue de la Journée mondiale du sida le 1er décembre.

Les nouvelles infections sont en hausse de 13% en Europe de l'Est et en Asie centrale depuis 2006. Le nombre d'infections a doublé depuis 2001 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a indiqué le responsable.

Pour l'ONUSIDA, il est essentiel de renforcer les efforts dans ces régions, et en particulier d'y améliorer l'accès aux populations à risque, les homosexuels, les consommateurs de drogue et les travailleurs du sexe. Les fonds destinés à la prévention y sont insuffisants.

Taux inférieur de moitié

Michel Sidibé a insisté sur l'accès au traitement des enfants. Il doit faire l'objet de davantage d'attention, a-t-il dit. La couverture n'est en moyenne dans le monde que de 34% pour les moins de 15 ans, un taux inférieur de moitié à celui des adultes (64%). Quelque 260'000 enfants ont été infectés en 2012.

En 2012, 647'000 enfants de moins de 15 ans recevaient un traitement antirétroviral, alors que 1,3 million d'enfants n'y avaient pas accès. "Nous avons constaté un formidable engagement pour réduire la transmission de la mère à l'enfant, mais nous échouons à atteindre les enfants qui sont infectés", a déclaré Michel Sidibé.
sda-ats


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Sida: l'ONU dénonce le manque d'accès des enfants au traitement.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1457.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum