contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

15 avril 2014 

Luxembourg : 82 nouveaux cas d'infection au sida

Source: Le Quotidien

Le comité de surveillance du sida a présenté ce lundi son rapport annuel de 2013 avec 82 nouvelles entrées dans la cohorte HIV luxembourgeoise.

Ce lundi le comité de surveillance du sida a rapporté qu'en 2013 82 nouveaux cas sont rentrés dans la cohorte HIV luxembourgeoise. Ceci ne montre pas une réelle baisse de la courbe épidémique par rappport à l'année 2012, où 83 nouvelles entrées étaient retenues.
Les modes d'acquisition du virus sont multiples. 37 des cas sont des hommes qui couchent avec des hommes (HSH), 33 des cas sont des personnes qui n'avaient que des rapports sexuels avec des personnes du sexe opposé et 7 cas sont des usagers de drogues intraveineuses.
En 2013, neuf cas ont été déclarés. La plupart sont des hommes qui s'infectent. De plus, le chiffre chez les hommes augmente, tandis que celui des femmes est en baisse. La tranche d'âge, qui est le plus affectée, est celle entre 26 et 35 ans.

Les locaux de l'Hivberodung sont utilisés non seulement pour la prévention, le dépistage et le traitement du VHI, mais aussi pour le traitement des Infections sexuellement transmissibles (IST) et pour le traitement de l'hépatite C. Le DIMPS, le dispositif d'Intervention mobile pour la Promotion de la Santé sexuelle est surtout utilisé pour les tests rapides d'orientation diagnostic (TROD).

Les logements encadrés ont augmenté de 32 à 38 lits l'année dernière. Ceci est un lieu de transition pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA et/ou une hépatite C. Les patients y ont aussi des services psychologiques et sociaux. Les logements encadrés sont composés de deux foyers "Henri Dunant" qui comportent 19 lits dans 17 chambres et huit appartements. 19 des habitants ont pu sortir des logements encadrés suite à une stabilisation ou même une amélioration de leur situation sociale. En 2013, les logements encadrés ont acceuilli 21 nouveaux résidents.

En 2013, 69.501 sérologies diagnostiques ont été réalisées. 1.481 des tests ont été anonymes. La plupart a été faite au CHL, 540 au Laboratoire National de Santé et 144 dans d'autres laboratoires. Au DIMPS, 252 tests anonymes ont été réalisés. Le dépistage de l'HIVberodung est élargie par deux plages horaires fixes en début de soirée. Pour plus d'informations: www.dimps.lu

En ce qui concerne la prise en charge médicale, le chiffre de patients suivis pour l'infection à HIV au service de maladies infectieuses (SNMI) s'élève à 645 en 2013. D'autres patients sont traités sur d'autres sites et en dehors des frontières. 575 patients ont bénéficié de trithérapies antirétrovirales l'année dernière. Pour ce qui est des hépatites chroniques, le service des maladies infectieuses a aceuilli 538 patients. Mais le nombre total de personnes ayant des anticorps contre l'hépatite C au Luxembourg est estimé entre 3.500 et 5.000. Il y a de nouveaux régimes très chers qui vont s'ajouter avec un prix entre 40 à 60.000€ par patient.Les locaux de l'Hivberodung sont utilisés non seulement pour la prévention, le dépistage et le traitement du VHI, mais aussi pour le traitement des Infections sexuellement transmissibles (IST) et pour le traitement de l'hépatite C. Le DIMPS, le dispositif d'Intervention mobile pour la Promotion de la Santé sexuelle est surtout utilisé pour les tests rapides d'orientation diagnostic (TROD).


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Luxembourg : 82 nouveaux cas d'infection au sida.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1543.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum