contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

5 avril 2014 

VIH-sida : plus de neuf millions de préservatifs distribués au Congo en 2013

Source: ADIAC-Congo

Le président de l'Association pour l'appui aux initiatives de santé communautaire/Agence de marketing social du Congo (AAISC/Amsco), Maurice Ndéfi, s'est adressé, le 5 avril à Brazzaville, aux médias et aux organes d'informations pour encourager l'usage des préservatifs masculins et féminins dans le pays

« Neuf millions de préservatifs masculins et cent trente-quatre mille préservatifs féminins ont été distribués en 2013. Le problème de l'adhésion à l'usage des préservatifs se pose encore dans nos communautés villageoises. Il est encore difficile pour nos parents de comprendre que les préservatifs peuvent les protéger contre les grossesses indésirées et les infections sexuellement transmissibles », a expliqué Maurice Ndéfi, président exécutif de l'Amsco.

L'ONG a reçu de l'Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac) trois véhicules 4x4 et cinq motos tout-terrain destinés a assuré le marketing social au Congo et à améliorer les performances de son travail.

L'Amsco a démarré ses activités en 2006 et a atteint des résultats probants. Pour contrer le fléau du VIH-sida, l'Amsco distribue dans les petits villages les préservatifs masculins et féminins.

Les villes de Brazzaville et de Pointe-Noire affichent les taux de prévalence de séropositivité parmi les plus élevés du pays - la moyenne nationale est estimée à 4,2%.

Un lot de trois préservatifs coûte 100 FCFA, soit 0,19 dollar. Pour la vente des préservatifs masculins et féminins, le secteur informel des grossistes, des pharmacies, des ONG, des entreprises et des hôtels est mis à contribution.

« Nous œuvrons pour la promotion des préservatifs au sein de la population congolaise au moyen du marketing social, c'est-à-dire que nous demandons aux utilisateurs de verser une somme modique. Les préservatifs coûtent cher ; le gouvernement et ses partenaires les achètent et nous viennent en aide par la suite » a-t-il ajouté.

L'AAISC est une agence d'exécution du programme national de distribution de préservatifs. Dans le cadre de la promotion des préservatifs, l'AAISC/Amsco a lancé depuis plusieurs mois une campagne dans les départements de Brazzaville, de Pointe-Noire, du Kouilou, du Niari (dans le sud du pays), des Plateaux et de la Sangha (au nord).


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: VIH-sida : plus de neuf millions de préservatifs distribués au Congo en 2013.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1532.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum