contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 mai 2014 

La mobilisation contre la venue à Genève du prédicateur homophobe Lou Engle est aussi un enjeu de lutte contre le sida

GSG Coalition Plus.jpgPLUS - Coalition Internationale SIDA

Communiqué de presse du 13 mai 2014



Annoncée pour le 31 mai prochain à l'Uptown de Genève et dénoncée par la Fédération genevoise des associations LGBT, la venue du prédicateur évangéliste américain Lou Engle, adepte des discours homophobes, fait réagir le Groupe sida Genève et la Coalition Internationale Sida PLUS.

En réaction à la venue annoncée du prédicateur évangéliste homophobe Lou Engle à Genève à la fin du mois de mai, le Groupe sida Genève et Coalition PLUS ont choisi la date symbolique de la 10ème Journée internationale de lutte contre l'homophobie, ce samedi 17 mai, pour inviter le public genevois à la projection gratuite du film "Call me Kuchu".

Primé dans de nombreux festivals, ce documentaire bouleversant, diffusé grâce au soutien de "SIDA : fonds pour la mémoire" et du Ciné17, met précisément en scène d'ouverture le prédicateur fondamentaliste Lou Engle lors de prêches ouvertement homophobes sur sol ougandais.

"Call me Kuchu" retrace en effet le combat mené par des figures du militantisme LGBT en Ouganda dans un contexte de chasse anti-homosexuels sans précédent, orchestrée par le gouvernement ougandais et certains médias locaux qui lui sont inféodés.

A l'instar de l'Ouganda, où le président Museveni a signé un projet de loi durcissant considérablement la répression de l'homosexualité, 40% des états membres de l'ONU, dont 39 états africains sur 54, criminalisent encore les relations sexuelles entre personnes de même sexe (6ème Rapport sur l'homophobie d'état, ILGA, 2012).

Le Groupe sida Genève et Coalition PLUS souhaitent par cette action rappeler combien la criminalisation des orientations et pratiques sexuelles, en aggravant la marginalisation, la discrimination et l'exclusion des personnes connues ou suspectées d'être homosexuelles, engendre des conséquences désastreuses en matière de santé et constitue un obstacle majeur à la lutte contre le sida, dans la mesure où elles poussent ces personnes à la clandestinité, les éloignant des structures de prévention et de soins.

Ainsi, longtemps considéré comme l'un des pays les plus avancés en matière de lutte contre le VIH/sida, l'Ouganda est aujourd'hui l'un des rares pays africains où l'on observe un regain de l'épidémie (Country progress report Uganda, Uganda AIDS commission, April 2012).

affiche_call_me_kuchu.jpgProjection: Call me Kutchu
(v.o. sous-titrée, 87 min.)
Samedi 17 mai à 10h15
Ciné17, rue de la Corraterie 17, Genève
Entrée libre.

Télécharger le communiqué (pdf)...


Commentaires

Boulmer Agnès-Maritza
14 mai 2014 17h17

Bonjour !
Le Gai Savoir et le Festival Everybody's Perfect aimeraient sr joindre à la coalition contre la venue de ce pasteur à Genève...
(Festival, dont la prochaine édition se tiendra à Genève du 19 au 28 septembre 2014, montrera plusieurs films où le pasteur en question est mentionné, effectivement comme clairement homophobe et plus encore...
Notre principal thème cette année est l'Homophobie d'Etat, en partenariat avec Amnesty International.
Call me Kuchu est une excellente idée, nous montrerons un film faisant le parallèle avec la Russie et autres pays de l'Est, et God loves Uganda, qui en parle également.
Bravo !!!
Agnès-Maritza Boulmer et Christophe Auboin, co-présidents du Gai Savoir et de Everybody's Perfect

Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: La mobilisation contre la venue à Genève du prédicateur homophobe Lou Engle est aussi un enjeu de lutte contre le sida.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1574.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum