contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

15 mai 2014 

Lisbonne sur le point de se doter d'un local d'injection supervisé

Lisbonne accueillera prochainement une salle d'injection supervisée. Il ne manque désormais plus que la signature du Maire de la Ville, António Costa ,qui recevra dans quelques jours un rapport technique lui recommandant la création d'un tel lieu à proximité du quartier de la Mouraria.

Aussi bien les spécialistes que les riverains approuvent la décision, selon le quotidien portugais Expresso. Le lieu choisi se situe dans une petite rue peu habitée entre la place Martim Moniz et l'Avenue Almirante Reis, et n'est pas sur le chemin des trajets touristiques classiques à travers la Mouraria.

Le directeur du Service d'intervention dans les addictions et les dépendances, João Goulão, explique que la mairie de Lisbonne a toujours démontré un intérêt marqué pour ce type de projet. En 2006 néanmoins, le seul débat sur ce type de lieu ("structure de consommation sûre") avait soulevé un débat national d'envergure qui avait empêché la capitale portugaise d'avancer avec ce projet.

Jusqu'à présent, il n'existait dans ce quartier lisboète de la Mouraria, particulièrement cosmopolite et touché par la précarité, qu'un centre de conseil et d'échange de matériel tenu par l'association GAT Portugal, membre comme le Groupe sida Genève de Coalition PLUS.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Lisbonne sur le point de se doter d'un local d'injection supervisé.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1575.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum