contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

24 juillet 2014 

La co-infection au VIH n'est plus une entrave pour le traitement d'une hépatite C

sang.JPG
















Source: Deutsche Welle

La Professeure Philippa Easterbrook, du Programme global pour l'hépatite de l'Organisation Mondiale de la Santé, a estimé au cours de la 20ème conférence mondiale sur le sida qui se tient actuellement à Melbourne qu'il y a "beaucoup à discuter sur la façon de traiter les personnes co-infectées par le VIH et l'hépatite C".

Les médecins sont généralement inquiets du fait que les traitements antiviraux pour lutter contre le VIH puissent affecter le foie du patient co-infecté et du coup aggraver son hépatite C. De ce fait, selon la Pr. Easterbrook, jusqu'à présent, les médecins et les chercheurs prennent en charge différemment les patients co-infectés des patients souffrant de l'hépatite C seule. Mais ceci est peut-être du passé, désormais.

"Le message clair qui ressort de cette conférence est qu'être concerné par la VIH ne fait pas beaucoup de différence quant à la réponse au traitement d'une hépatite C", affirme Philippa Easterbrook.

Lire ici la suite (en anglais).


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: La co-infection au VIH n'est plus une entrave pour le traitement d'une hépatite C.

TrackBack URL pour cette note: http://sidablog.ch/cgi-bin/mt6/mt-tb.cgi/1623.



© 2008-2019 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum