contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

19 octobre 2014 

Sida: un médicament pour réduire de 90% les risques d'infection

Source: RTBF

Au Royaume-Uni, un comprimé appelé Truvada est présenté comme la plus importante percée dans la bataille contre le virus du sida en une génération. Il permet de réduire de 90% le risque de contracter le VIH et peut ainsi être pris quotidiennement par les plus vulnérables.
Le médicament "prophylaxie pré-exposition (PrEP) Truvada" offrirait un niveau de protection sans précédent contre l'infection. Déjà approuvé aux États-Unis depuis 2012, ce comprimé est en passe d'être autorisé par le National Health Service (NHS) britannique, encouragé par les militants qui souhaitent qu'il soit disponible le plus rapidement pour les personnes à risque.

En 2013, le nombre d'homosexuels et de bisexuels infectés par le VIH a en effet atteint son plus haut niveau, jamais atteint auparavant, sans aucune diminution du taux d'infection depuis pratiquement dix ans, explique le quotidien The Independant.

"Mieux qu'un traitement"

Pour le tester, les chercheurs ont prescrit l'antirétroviral Truvada à 407 hommes dans différentes villes du Royaume-Uni, et 138 autres ont pu rapidement prendre le médicament également. "Cela offre une opportunité excitante, celle de faire la plus grande brèche dans l'histoire de l'épidémie, explique Dr. Sheena McCormack de l'University College de Londres qui a dirigé cette recherche. Ce sera mieux qu'un traitement comme prévention."

Le test pourrait être déployé à l'échelle nationale en 2017. En attendant, il a été offert lors de test de dépistage ou avec des préservatifs à des homosexuels, bisexuels et transgenres qui ont récemment eu des rapports sexuels non protégés. Car plus qu'un médicament préventif, le Truvada serait bénéfique pour celles et ceux qui ont récemment contracté le virus sans en être en conscient, explique le Dr. McCormack.

Au Royaume-Uni, 6000 personnes ont été diagnostiquées séropositives l'année passée, dont plus de la moitié sont des hommes homosexuels ou bisexuels. On estime à 100 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le pays, dont un cinquième qui ne le soupçonnerait pas.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Sida: un médicament pour réduire de 90% les risques d'infection.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1666.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum