contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

19 novembre 2014 

Les personnes atteintes du VIH sont 26% à témoigner de discriminations, pas forcément liées à leur séropositivité


Source: Huffington Post

Les personnes atteintes du VIH continuent à être discriminées. Elles sont plus d'un quart (26%) à rapporter des traitements discriminatoires, selon la dernière étude de l'Ined, publiée ce mercredi 19 novembre. Si leur séropositivité est le premier facteur de discrimination, elles subissent également d'autres formes de stigmatisation: en fonction de leur genre, leur couleur de peau ou leur orientation sexuelle.

A partir de l'enquête nationale menée en 2011, intitulée "Vespa2, enquête sur les personnes vivant avec le VIH en France métropolitaine", l'Ined se penche sur ces diverses formes de discriminations. Elle permet de mieux comprendre la situation de ces personnes qui continuent à souffrir du regard des autres malgré les évolutions sociétales et scientifiques sur le sida.

Les choses ne semblent en effet pas sur le point de s'améliorer. 26%, c'est un chiffre plus élevé que celui de la précédente étude de l'Ined menée en 2008, dans laquelle 20% des personnes interrogées déclarent avoir subi des discriminations. Mais c'est bien moins que ce que rapporte, par exemple, une étude de l'association Sida Info service, avec un chiffre de 47,2%.

Pour parvenir à ces résultats, 3022 personnes vivant avec le VIH ont été interrogées selon la méthode des discriminations ressenties, sur les deux années précédentes. L'échantillon était représentatif des personnes atteintes par le virus du sida, soit:
hommes ayant des rapports avec des hommes: 40%
hommes et femmes immigrés d'Afrique subsaharienne: 24% (respectivement 8% et 16%)
hommes et femmes usagers de drogues injectables: 11% (respectivement 7% et 4%)
hommes et femmes hétérosexuels non immigrés d'Afrique subsaharienne: 26%, répartis de façon égale entre hommes et femmes

Les femmes plus discriminées que les hommes

Ce sont les femmes qui, plus que les hommes, déclarent subir le plus de discriminations.

Lire la suite...


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Les personnes atteintes du VIH sont 26% à témoigner de discriminations, pas forcément liées à leur séropositivité.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1681.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum