contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

17 novembre 2014 

Une étude suisse analyse la divulgation de la séropositivité chez les femmes migrantes

Aucune étude n'a jusqu'ici porté spécifiquement sur les raisons pour et contre la divulgation de la séropositivité au VIH chez les femmes migrantes d'Afrique subsaharienne.

Trente femmes séropositives habitant en Suisse et originaire de 11 pays d'Afrique subsaharienne francophone ont participé à des entretiens semi-structurés individuels.

Les raisons pour lesquelles les femmes ont divulgué leur statut sérologique VIH ou non ont été classées en trois catégories: raisons sociales, médicales et éthiques.

Les femmes ont considéré que la stigmatisation associée au VIH était la raison sociale majeure plaidant pour une non-divulgation. Cependant, cette étude identifie également de nouvelles tendances liées à la divulgation pour des raisons médicales et éthiques.

Lire l'étude...


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Une étude suisse analyse la divulgation de la séropositivité chez les femmes migrantes.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1678.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum