contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

9 décembre 2014 

France: les autotests VIH seront en pharmacie «en juillet 2015»

Source: Le Figaro

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, la ministre française de la Santé Marisol Touraine a annoncé que cet outil de dépistage serait mis en vente dans les pharmacies l'été prochain.

Les autotests VIH ne seront finalement pas vendus en 2014. Les Français devront attendre 2015 pour voir dans les rayons des pharmacies ces tests permettant de savoir, chez soi et en quelques minutes, si l'on est porteur du virus du sida. «Les autotests seront disponibles en pharmacie au 1er juillet 2015», a annoncé la ministre de la Santé Marisol Touraine ce lundi à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida.

A l'origine de cette commercialisation différée? Un blocage au niveau européen, la société fabriquante AAZ n'ayant pas encore obtenu le marquage CE qu'elle attendait. Pour être mis en vente, ces tests doivent obligatoirement être conformes à la réglementation européenne. La société française AAZ pense pouvoir obtenir ce marquage «à la fin du 1er trimestre 2015», a écrit la semaine dernière l'entreprise dans un communiqué. «Le produit est prêt et fabriqué», explique au Figaro un porte-parole de la société. «On devrait donc pouvoir commercialiser le produit dans la foulée».
Gratuit dans les associations, payant en pharmacie

«Ce n'est pas un problème relatif au produit, veut de son côté rassurer Christian Andreo, de l'association Aides. C'est juste une question de procédure». Le produit a été conçu et validé avec l'aide d'un groupe d'experts français en matière de lutte contre le VIH/SIDA. «Il a fait l'objet d'études préalables grâce au concours des associations nationales AIDES et HF Prévention», rappelle la société.

Fin 2013, la ministre de la Santé avait autorisé sa mise sur le marché et annoncé sa commercialisation pour l'année 2014. Cet outil de dépistage devrait à terme être disponible dans les pharmacies pour un prix avoisinant les 25 euros et gratuit auprès des associations, sans ordonnance. «Mais il ne devrait pas être remboursé par la Sécurité sociale», précise Christian Andreo.

Accompagnement avec Sida Info Service

Il constitue une altenative pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se rendre dans un centre de dépistage. Leur utilisation est particulièrement simple: il se fait à partir d'un prélèvement sanguin au bout du doigt et le résultat est disponible au bout de 15 minutes, contre plusieurs jours pour le test sanguin «classique» réalisé en laboratoire ou à l'hôpital. Il peut être réalisé sans encadrement médical ou paramédical spécifique. Néanmoins, les usagers pourront appeler le numéro spécial Sida Info Service, la plateforme téléphonique anonyme et gratuite (0 800 840 800), pour obtenir des renseignements et être accompagnés lors de ce test, explique encore la société fabriquante.

Le Conseil national du sida estimait en 2013 que les autotests pourraient permettre de découvrir 4000 séropositivités et d'éviter 400 nouvelles infections par an en France. Un chiffre important, au regard des 6100 personnes ayant, selon l'Institut de veille sanitaire, découvert leur séropositivité en 2011.


Commentaires

Il est important de communiquer la fenetre serologique durant laquelle ces tests ne detectent pas l'infection et la neccessite de confirmer tous tests par un second test, de preference traditionel.

Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: France: les autotests VIH seront en pharmacie «en juillet 2015».

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1688.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum