contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

17 février 2015 

Une étude suggère que la PrEP fonctionnerait aussi pour les autres IST

La doxycycline réduirait la transmission d'IST de 70% chez les hommes gays.

Une recherche pilote à petite échelle a étudié la prise par des séropositifs gays d'une dose quotidienne d'antiobiotique, la doxycline, comme prophylaxie pré-exposition (PrEP) contre les infections sexuellement transmissibles et a conclu que ce groupe avait été 70% moins infecté par les IST que des hommes ayant reçu une incitation financière pour éviter de les contracter. Il y a eu chez ce premier groupe 76% de cas en moins de syphilis, bien que la taille de l'échantillon étudié n'est apparemment pas statistiquement significative.

Les auteurs de l'étude suggèrent pourtant que "l'utilisation quotidienne de doxycline contre la syphilis pourrait être un moyen de prévention approprié pour une population restreinte". Ils ajoutent que les taux élevés obtenus dans l'étude pilote "suggèrent qu'un essai clinique plus large au sein d'un groupe continuellement exposé tels que les gays séropositifs serait tout à fait viable".

Lire l'ensemble de l'étude (en anglais)...


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Une étude suggère que la PrEP fonctionnerait aussi pour les autres IST.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1721.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum