contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

30 avril 2015 

La banalisation du VIH ferait-elle plus peur que le VIH lui-même?

Un article de notre partenaire seronet

C'est un constat que je n'arrivais pas à formuler clairement jusqu'au week-end dernier, moment choisi par l'association Sidaction pour rallier les médias à la cause et lancer un appel national au don, comme chaque année depuis 1994.

Ma réflexion autour de la banalisation du VIH a commencée le 2 mars, à la soirée de lancement avec les partenaires médiatiques du Sidaction, au musée du Quai Branly. Une phrase pendant le discours de Line Renaud, vice-présidente de l'association aux côtés de Pierre Bergé, a retenu mon attention. "Deux tiers des jeunes en France n'ont plus peur du sida." Elle a dit ceci juste après avoir affirmé que "27 % des jeunes pensent qu'il y a un remède", sur un ton fataliste, alarmiste, dramatique presque, pesant tous ses mots. Sur le moment, j'ai eu envie de hausser les épaules et dire "Et alors ? Moi non plus je n'ai pas peur du sida, est-ce que c'est vraiment grave si on n'en a pas peur ?"

Cette affaire de peur et de banalisation mobilise plusieurs sujets : les mots utilisés dans l'information et la prévention grand public, l'acceptation qu'une page est tournée et que les progrès techniques récents et moins récents changent totalement la vision de cette pandémie et de la "maladie" en elle-même, le passé lourd du VIH qui plombe encore le présent et qui pourrait aussi être un outil de prise de conscience et moteur de prévention, l'importance d'une information claire et complète pour que les actes suivent.

Avant ça, un petit détour par les derniers chiffres disponibles concernant les jeunes (15-24 ans). Dans le dernier sondage paru sur leur niveau d'information sur le VIH/sida, 83 % déclarent avoir peur de cette maladie.

Lire la suite...


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: La banalisation du VIH ferait-elle plus peur que le VIH lui-même?.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1762.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum