contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

2 septembre 2015 

Les préservatifs sont à l'Ouest et les séropositifs à l'Est

carac_photo_1.jpgSource: le Journal International de Médecine (JIM)/ Frédéric Haroche

Moscou, le jeudi 13 août 2015 - Depuis un an, l'Union européenne et les États-Unis ont mis en place un embargo à l'égard de la Russie, en sanction de leur soutien aux rebelles de l'est de l'Ukraine. En représailles, le Kremlin a établi une liste de produits étrangers désormais interdits à l'importation.

A cette liste, il faut désormais ajouter la prohibition à la vente des préservatifs étrangers, qui a été décidée par le ministère russe de l'Industrie et du Travail.

Les préservatifs n'ont rien à voir avec la santé !
Pour Gennady Onichtchenko, ancien chef des services sanitaires russes, cette décision « n'a rien à voir avec la santé » et « permettra simplement de rendre chacun plus responsable et plus intransigeant sur le choix de ses partenaires » ( !). Au total, il y voit même une opportunité pour revitaliser la démographie russe, cruellement en berne.

Encore un avantage donné au virus...
Cette annonce intervient au moment où la Russie fait face à une vaste épidémie d'infection par le VIH.

Ainsi, pour l'an dernier, on évalue à 90 000 le nombre de nouveaux séropositifs en Russie (environ 7 000 en France). On estime à 2 millions le nombre de personnes qui seront infectées par le VIH d'ici à 2020 (soit une séroprévalence environ 10 fois supérieure à celle observée en Europe de l'ouest).

Pour Vadim Pokrovsky, directeur du centre fédéral du SIDA à Moscou, le problème réside plus généralement dans le coût des préservatifs (étrangers ou non). Il a ainsi illustré sa pensée par cette 'parabole' : « si un étudiant a le choix entre acheter une bière et un préservatif, il achètera probablement une bière, car c'est moins cher »...tout en reconnaissant la mauvaise qualité des préservatifs russes à bas coût... Au-delà de l'anecdote des restrictions sur les 'capotes', la politique de la Russie en matière de prévention du VIH semble très mal engagée...


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Les préservatifs sont à l'Ouest et les séropositifs à l'Est.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1832.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum