contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 janvier 2016 

Deux campagnes pour lutter contre la sérophobie

Source: Seronet

Miniature de l'image pour Affiche-amitié.jpg

L'Inter-LGBT en France et la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (Québec) ont lancé, chacune, le 1er décembre dernier, une campagne pour changer le regard sur la vie avec le VIH. Deux styles différents pour un même objectif : lutter contre la sérophobie.

L'Inter-LGBT a récemment lancé une campagne inédite pour lutter contre la sérophobie. Cette campagne se décline en différents messages comme : "Je suis passionné, informé, vivant, curieux ; je vis avec le VIH. Il est temps de changer notre manière de voir et de parler du VIH" ou "Je ne suis ni coupable, ni malsain, ni victime ; je vis avec le VIH..." ou encore plus décalé et plus drôle : "Je suis clean ; je vis avec le VIH..." Au total, neuf messages différents ont été réalisés pour cette campagne qui invite à "changer notre manière de voir et de parler du VIH". La série comporte un message sur le monde du travail et même un sur les soins dentaires. Cette campagne est largement diffusée sur les réseaux sociaux. Pour le moment, la campagne (faute de temps) ne comporte pas encore les portraits de militantes et militants qui ont accepté de poser pour elle. Cela sera fait dans quelques temps.

Des visages, de vrais gens, c'est ce que propose la très bonne et très belle campagne de la Cocq-sida (Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida) lancée, elle aussi, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Image forte et message percutant pour cette campagne inédite au Québec et au Canada. Son titre : "Mon amour vit avec le VIH" et son slogan : "Moi, j'pense positif car la transmission est improbable lorsque le VIH est bien contrôlé grâce aux traitements". Cette campagne se décline sur différents thèmes : le monde du travail, le domaine des soins, le sport, les relations de voisinage, l'amitié... Elle est en lien avec un site Internet dédié. Sur ce site, la Cocq-sida explique : "La science dans le domaine du VIH évolue à vitesse grand V. Aujourd'hui, la grande efficacité des traitements réduit le risque, voire même permet d'éviter la transmission". A la lumière de ces nouvelles données, le site vous propose de "rafraîchir vos connaissances sur les risques de transmission" parce que c'est un moyen de "penser positif", de voir sans a priori les personnes vivant avec le VIH et au final de combattre la séropohobie.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Deux campagnes pour lutter contre la sérophobie.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1953.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum