contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

14 mars 2016 

Break the chains - 30 Jours pour arrêter le VIH

Source : Dialogai

breakthechains.jpg
La campagne BREAK THE CHAINS aura lieu pour la cinquième fois au printemps 2016. Elle a pour objectif de réduire le nombre de nouvelles infections par le VIH au sein des communautés gay-bi et parmi l'ensemble des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Le principe : - au mois d'avril et jusqu'au dépistage, évite tout risque VIH et, - au mois de mai, fais le test VIH, si possible avec tes partenaires. Pendant le mois de mai, le test à résultat rapide ne coûte que 10 francs dans les centres de dépistage participants.

Comment fonctionne BREAK THE CHAINS?

Un grand nombre de nouvelles infections par le VIH sont causées par des hommes qui ont récemment contracté le virus mais qui pensent être encore séronégatifs. Or, durant les premières semaines après l'infection (primo-infection), le virus est présent en très grande quantité dans l'organisme et le risque de transmission est alors beaucoup plus important. Une seule pénétration sans préservatif peut suffire. Que tu sois insertif (« actif ») ou réceptif (« passif ») lors d'une pénétration, le risque de contracter le VIH est alors très élevé.
Les pénétrations anales avec un partenaire anonyme se font le plus souvent avec un préservatif. Les membres d'un couple stable devraient en discuter et avoir un accord clair (Sécurité négociée). Lorsqu'il s'agit de personnes avec qui l'on a des rapports sexuels de temps en temps, on devient amis, on se fait confiance et on renonce au préservatif. Beaucoup d'hommes ne sont pas conscients qu'ils s'exposent alors au VIH. Ceux qui viennent de contracter le virus mais qui ne se savent pas encore infectés peuvent alors facilement le transmettre. Ils deviennent les maillons de réactions en chaîne qu'il faut interrompre.

Pourquoi est-ce important d'éviter les risques VIH en avril et jusqu'au test en mai?

Afin de prévenir de nouvelles infections par le virus, il faut éviter les risques VIH pendant au moins 30 jours, autrement dit durant tout le mois d'avril et jusqu'au test en mai. Voilà ce qui permet de briser les chaînes d'infection. Plus les participants sont nombreux, plus la riposte au VIH est efficace. En effet, c'est la seule manière d'abaisser charge virale (quantité de virus) au sein de nos communautés. Alors parle de Break the Chains à tes amis et participez ensemble à la campagne.
Indépendamment de cela, les règles du sexe à moindre risque (Safer sex) sont bien sûr valables tout au long de l'année.

Que signifie éviter les risques VIH?

Eviter les risques VIH, cela veut dire:
- connaître son propre statut VIH:
- si l'on est séropositif, être sous traitement efficace contre le VIH avec une charge virale indétectable
- au sein des couples dont les deux membres sont actuellement séronégatifs, n'avoir des rapports qu'avec son partenaire stable ou, tout du moins, ne pratiquer la pénétration anale (sans préservatif) qu'avec lui;
- systématiquement utiliser un préservatif lors des pénétrations si l'on ne connaît pas avec certitude le statut VIH du partenaire.
- en cas d'oubli ou de rupture du préservatif, consulte au plus si possible avec le partenaire
La fellation (sans sperme dans la bouche), les baisers et la masturbation ne présentent aucun risque de transmission du VIH.

Pourquoi tous les hommes séronégatifs doivent-ils faire le test de dépistage en mai?

Au cours du mois de mai, tous les hommes dont le dernier test VIH était négatif font un dépistage, si possible avec leurs partenaires. Durant le mois de mai, le test VIH à résultat rapide ne coûte que 10 francs dans les centres de dépistage participants à la campagne BREAK THE CHAINS (Listes ici). En visant zéro transmission du virus au sein de nos communautés, il est possible de briser les chaînes et de riposter efficacement face au VIH.

Quelle est la fiabilité d'un test VIH après quatre semaines?

Un dépistage du VIH apporte une certitude de séronégativité lorsqu'il est réalisé au moins trois mois après la dernière exposition potentielle au VIH (dernière pénétration sans préservatif ou la dernière fois que du sperme est entré dans la bouche). Quatre semaines après un rapport à risque VIH, une infection peut être détectée, mais une infection ne peut pas encore être totalement exclue. Pour être sûr, le test doit être renouvelé trois mois après le dernier rapport potentiellement à risque. Pourquoi ne pas le faire en octobre en même temps que le dépistage gratuit de la syphilis?

Qu'est-ce que la charge virale communautaire?

On entend par «charge virale communautaire» la quantité de virus présente chez l'ensemble des hommes ayant des rapports avec des hommes. Plus elle est élevée, plus le risque de rencontrer le VIH lors d'un rapport sexuel entre hommes est important.
Pour un individu, la charge virale est très élevée dans les premières semaines qui suivent une infection par le VIH (primo-infection). Le risque pour lui de transmettre le virus est donc d'autant plus grand durant cette période.
Au sein de nos communautés, plus le nombre d'hommes récemment infectés est important, plus le risque de contracter le VIH est élevé pour ceux d'entre nous qui sont séronégatifs.
Les personnes séropositives au VIH sous traitement efficace ont le plus souvent une charge virale indétectable. Cela signifie qu'il n'y a pratiquement plus de virus dans leur organisme et qu'ils ne sont donc plus infectieux. S'il n'y a pas de virus, il n'y a pas de transmission possible.

Qu'apporte la campagne BREAK THE CHAINS?

En évitant les risques VIH en avril et jusqu'au dépistage en mai, on peut briser les chaines de transmission du virus. Plus il y a de participants à la campagne, plus la riposte au VIH est efficace. Ainsi, la charge virale communautaire est réduite et la probabilité de contracter ou de transmettre le VIH diminue au fil des ans. Des relations sexuelles plus sûres, pour tous, c'est possible avec Break the Chains.

Pour plus d'information, visitez le site Dr Gay ou contactez Checkpoint Genève.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Break the chains - 30 Jours pour arrêter le VIH.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/1982.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum