contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 avril 2016 

La première fois que « Le Monde » a écrit « sida »

Source: Le Monde

lemonde.jpg
C'est dans une note de bas de page que ce terme a fait son entrée dans le quotidien, le 23 mars 1983 : « Les deux traductions françaises de l'AIDS sont syndrome immunodéficitaire (S.I.D.A.) et syndrome de carence immunitaire T épidémique (C.I.T.E. Syndrome). » 

(A noter que la signification du A, « acquis », n'apparaissait pas dans cette première note). Jusque-là, cette maladie d'origine inconnue qui tue « deux malades sur trois » avait été « trop vite baptisée syndrome des homosexuels », écrit Le Monde qui relate alors les tâtonnements de la médecine. « Supposée d'origine toxique, cette nouvelle pathologie apparaît, aujourd'hui, de nature infectieuse, sans qu'on ait encore pu cependant identifier l'agent causal. » Seule certitude : « La contagion peut se faire par les transfusions de sang ou de produits dérivés du sang. » Moins de deux mois plus tard, le 5 mai 1983, la dénomination de SIDA l'emporte dans un article qui recense alors « plus de mille trois cent cinquante cas de SIDA à travers le monde, dont quatre cent cinquante se sont révélés mortels » .

En 2014, dans le monde, 36,9 millions de personnes vivaient avec le VIH. Selon l'association Sidaction qui a organisé sa campagne annuelle de dons du 1er au 3 avril, l'épidémie reste très active en France où 6 600 personnes ont découvert leur séropositivité en 2014, un nombre stable depuis 2007.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: La première fois que « Le Monde » a écrit « sida ».

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2010.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum