contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

28 juillet 2016 

28 juillet, journée de l'hépatite C, une maladie mortelle, si elle n'est pas soignée

Source: RTBF

Miniature de l'image pour 3dd3f47705909495c7e692992843c96a-1469472839.jpg
Ce jeudi 28 juillet ce sera la journée mondiale contre l'hépatite C. Ce virus touche plus de 170 millions de personnes dans le monde, dont 70 000 belges. Transmis essentiellement par le sang, il peut entraîner la cirrhose et le cancer du foie.

Comment attrape-t-on l'hépatite C?

Le professeur Yves Horsmans, des Cliniques Universitaires Saint-Luc, explique que dans les années 70, 80 et 90, beaucoup de personnes avaient attrapé l'hépatite C par transfusion sanguine. Aujourd'hui, une des voies de transmission est la toxicomanie, très fréquente quand les gens se partagent des seringues. Le piercing et le tatouage comportent aussi des grands risques, pour ceux qui n'observent pas les règles élémentaires d'hygiène. Comme pour l'acuponcture. Enfin, une dernière voie de transmission: les relations sexuelles traumatisantes, comme par exemple les rapports sado-maso.

L'hépatite C,  mortelle, si elle n'est pas soignée

L'hépatite C, rappelle Yves Horsmans, risque de développer une cirrhose, un cancer du foie, voire les deux. "Lorsque l'on est en incidence hépatique, la seule solution est la greffe, ce qui est à la fois extrêmement lourd et périlleux. Jusqu'il y a peu, le risque existait que le virus revienne sur le greffon. En cas de cancer du foie, le traitement n'est pas optimal pour l'instant, et la greffe est possible seulement lorsque le cancer est détecté suffisamment tôt."

Avant 2015 : un traitement long, avec des effets secondaires

Le traitement durait 48 semaines environ. "Le patient s'injectait par voie sous-cutanée de l'interféron pégylée, avec énormément d'effets secondaires. L'interféron est la molécule secrétée par les globules blancs, lorsque nous rencontrons un virus. C'est-à-dire lors d'une grippe. Lorsque, dans les jours qui suivent un malade fait de la fièvre, ne se sent pas bien et est déprimé... C'est la faute au virus de façon indirecte, et à l'interféron de façon indirecte.  Il y a trois ou quatre ans, le taux de succès maximal était de 50 à 60%. Aujourd'hui, le succès du traitement apparu depuis 2015 -sans interféron-  avec les agents anti-viraux directs, est de plus de 90%."

Le virus éliminé de façon définitive?

"12 semaines après l'arrêt du traitement, on peut montrer que le virus n'est plus présent, et le patient est donc guéri. Guéri veut dire qu'il n'a plus le virus. Guéri ne veut, malheureusement, pas dire qu'il ne peut pas être réinfecté, s'il a un comportement à risque. Dans ce cas, il peut encore être réinfecté."

Le prix de la guérison

Ce traitement qui dure 12 semaines coûte 60 000 euros et n'est remboursé qu'aux patients atteints de cirrhose de stades F3 et F4.

"Lorsque l'on est en stade F3 ou F4, vous êtes remboursé de façon complète, et ce depuis le 1er janvier 2015. Depuis cette date il existe plusieurs traitements en fonction du génotype de virus qui vous infecte. Lorsque vous n'êtes pas F3 ou F4, pour l'instant vous n'êtes pas remboursé."

Des discussions sont en cours au cabinet de la Ministre Maggie De Block (Open Vld) pour élargir ces critères de remboursement, sachant qu'à l'heure actuelle si vous étiez hollandais, français, luxembourgeois ou Allemand vous auriez accès à ces traitements. (Pour les Français, à partir de janvier 2017).

Les conseils du médecin

Pour se prémunir de la maladie, le plus simple est, lors d'une prise de sang, de demander à son médecin de faire une sérologie hépatique C.

"Ça ne coûte pratiquement rien. Si cette sérologie hépatique est négative, le risque est inexistant, sauf en cas de comportement à risque."

La prise de sang peut se faire chez son docteur généraliste ou dans un grand hôpital.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: 28 juillet, journée de l'hépatite C, une maladie mortelle, si elle n'est pas soignée.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2076.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum