contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

4 juillet 2016 

InfotestVIH.ch : la prophylaxie post-exposition


Miniature de l'image pour pep.jpg
Chaque mois, nous répondons à une de vos questions de santé. Aujourd'hui: que faire après un rapport à risque non protégé?

Je suis un homme gay de 35 ans et j'ai eu un rapport sexuel non protégé (pénétration anale avec éjaculation) avec un homme dont j'ignore le statut sérologique. J'ai entendu dire qu'il existait un traitement d'urgence pour ne pas contracter le VIH, qu'en est-il?

Vos informations sont exactes, il existe un traitement d'urgence appelé prophylaxie post-exposition (PEP) qui permet de limiter fortement le risque de contracter le VIH suite à un rapport sexuel non protégé. Toutefois, uniquement délivrée sur ordonnance, pour être efficace la PEP doit débuter dans les 48 heures (au plus tard 72h) suivant le rapport à risque et être prise durant un mois. Ce traitement trithérapeutique peut générer des effets indésirables durant les premiers temps, mais est efficace contre la transmission du VIH dans presque 100 % des cas si il est pris dans les délais. À noter que, si vous vivez en Suisse, la PEP est remboursée par l'assurance maladie de base (LAMal). A Genève, la PEP peut notamment être demandée aux urgences des HUG et au CHUV, ainsi que dans les Checkpoint (voir contacts sur www.infotestvih.ch) et est uniquement prescrite dans le cadre d'un entretien médical. 

Afin d'être prise à bon escient, la décision du médecin de prescrire la PEP dépendra en effet de différents critères examinés: le/ la partenaire avec qui vous avez eu ce rapport non protégé est-elle considérée comme vulnérable au VIH? (homme ayant des relations avec des hommes, personne issue de pays à haute prévalence de VIH, personne usagère de drogues, etc.) et l'exposition est-elle avérée? (nature du rapport, saignement, non-circoncision...) Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin sans tarder. La PEP est une mesure d'urgence uniquement, ne protège pas des autres infections sexuellement transmissibles et ne se substitue pas aux règles du safer sex.

» Consultez InfotestVIH pour trouver le centre le plus proche de chez vous: www.infotestvih.ch


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: InfotestVIH.ch : la prophylaxie post-exposition.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2051.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum