contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

12 juillet 2016 

Prévention du VIH : les SMS, ça marche !


VIH-SMS-585-260x300.jpg
Une nouvelle étude réalisée au Kenya confirme la pertinence de l'envoi régulier de SMS dans la prévention du VIH. Cette stratégie inciterait davantage les populations ciblées à se rendre dans des centres de dépistage, notamment en milieu rural.

Financé par le gouvernement canadien, ce travail a été réalisé sous l'égide du Dr Njambi Njungana et son équipe du Kenyatta National Hospital, de Nairobi. Il s'est déroulé entre septembre 2013 et mars 2014. Au total, 600 jeunes Kenyanes vivant dans des contrées reculées y ont participé.

La moitié d'entre elles ont reçu chaque semaine des messages de prévention, envoyés par SMS. Ils concernaient des informations générales sur le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles (IST), sur la grossesse, ou sur l'usage du préservatif. Et tous se terminaient par la recommandation suivante : « Fais-toi tester pour le VIH ».

Les résultats montrent que les deux-tiers des participantes ciblées ont réalisé un test de dépistage dans les six mois qui ont suivis la réception du dernier message. Contre 51% dans le groupe-contrôle, non destinataire de conseils. Le Dr Njungana insiste sur le « bien-fondé de cette approche bon marché » dans un pays où plus de la moitié (53%) des personnes infectées par le VIH ignore leur séropositivité.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Prévention du VIH : les SMS, ça marche !.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2058.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum