contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

28 février 2017 

Elle révèle qu'elle a le VIH/Sida sur Twitter : témoignage

Source: Africanews

Miniature de l'image pour 1024x576_359164.jpg
Une jeune femme de 22 ans, Saidy Brown, a décidé de révéler au monde son statut sérologique. Sur Twitter, elle déclare alors qu'elle est porteuse du VIH/Sida. Un message qui deviendra viral et autour duquel la jeune Sud-Africaine retrouvera une seconde vie. Témoignage.

C'est à l'âge de 14 ans, au détour d'une activité scolaire que Saidy Brown découvre qu'elle est séropositive. Dans une société africaine où les personnes séropositives sont généralement marginalisées, la jeune fille, dévastée, décide de garder le secret pour elle.

Ce n'est que six mois plus tard qu'elle l'avouera à sa tante. Cette dernière lui confiera qu'elle le savait depuis et que Saidy a "hérité" de la maladie de ses parents qui en sont d'ailleurs morts. "Au début, je voulais pleurer, j'avais tellement peur, je veux dire, je n'avais que 14 ans, dit-elle. Je l'ai gardé en secret, et je l'ai dit à ma tante seulement six mois plus tard, qui a confirmé que je l'ai obtenu de mes parents."

À 18 ans, la maladie devient lourde à porter pour la jeune fille. Saidy voit se développer sur son corps des symptômes de la maladie, notamment certaines plaies et taches noires. "Ma santé se détériorait, j'ai eu des plaies horribles sur mon cou et sur le visage", se rappelle-t-elle.

Elle se rend alors en clinique où des antirétroviraux lui sont prescrits. Depuis, Saidy vit une vie normale, mieux elle "[prend] plus goût à la vie et ne pense qu'aux choses positives", relativise-t-elle.

Cette expérience, la jeune fille a voulu la partager sur les réseaux sociaux pour montrer qu'il y a "une vie après avoir été diagnostiqué positif au VIH". La semaine dernière, elle décide alors de poster un message sur Twitter qui annonce son statut sérologique. Très vite, le message devient viral. Mieux, il suscite de nombreuses réactions qui saluent la bravoure de Saidy Brown.

Mais, il faut aussi compter avec les messages blessants. Mais elle n'en a que faire et ne retient que le meilleur. "[Sur Twitter] J'ai ressenti tellement d'amour ... Une telle chaleur. J'ai l'impression de connaître personnellement toutes ces personnes. Personnellement, je me sens bien, même après avoir divulgué mon statut."

A présent, la jeune n'a qu'un rêve : avoir un partenaire qui l'accepte et fonder avec lui une famille, en prenant bien sûr la précaution de protéger leur enfant pour ne pas qu'il ait à passer par les mêmes difficultés qu'elle.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Elle révèle qu'elle a le VIH/Sida sur Twitter : témoignage.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2245.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum