contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

27 juin 2017 

Le sexe chez les jeunes dans tous ses états

Source: 24 heures

Miniature de l'image pour Lmonnat.jpg
Société: Des chercheurs suisses lancent une étude indiscrète sur les pratiques sexuelles de la jeune génération.

Une nouvelle étude s'intéresse aux pratiques sexuelles des jeunes nés entre 1989 et 1993.
Messages sexy, Viagra, contraception, éjaculation précoce ou rapports non protégés: des chercheurs de l'Université de Lausanne et de Zurich veulent absolument tout savoir sur les pratiques sous la couette des jeunes. Un questionnaire précis a été envoyé par courrier à 40'000 résidents suisses âgés de 24 à 27 ans, soit un sixième d'entre eux.

La démarche du groupe interdisciplinaire de chercheurs du CHUV, de l'Université de Lausanne (UNIL) et de l'Hôpital universitaire de Zurich vise à mieux cerner les pratiques sexuelles des jeunes adultes d'aujourd'hui, notamment à l'ère d'Internet ou de l'évolution des mentalités face à l'homosexualité. «Il s'agit de remettre les pendules à l'heure et de comprendre si et à quel point les choses ont changé, explique le responsable du projet Joan-Carles Suris. Les dernières études datent de 1995. La question se pose de savoir si on peut baser notre prévention sur des données qui datent du siècle passé.»

Un état des lieux d'autant plus nécessaire qu'en vingt ans, les choses ont changé. «Entre-temps, il y a eu la création de la pilule du lendemain, du Viagra ou encore l'avènement de la sexualité online. Sans compter que le VIH est désormais davantage considéré comme une maladie chronique qu'un virus mortel.»

Comprendre sans juger

Les sondés pourront répondre anonymement au questionnaire via un «calendrier de vie» sur Internet, permettant de retracer la chronologie de leurs expériences sexuelles. Les chercheurs étudieront ensuite l'influence de celles-ci sur d'autres domaines de la vie, comme la santé physique et psychique, les relations affectives, la formation ou encore l'intégration professionnelle. «La sexualité ne peut être isolée des autres domaines de la vie, souligne Joan-Carles Suris. Si votre sexualité est en dessous de vos attentes, soit en quantité, soit en qualité, ou si elle est problématique en raison de divers facteurs qui peuvent être liés à des abus ou des dysfonctionnements, votre bien-être général s'en ressentira».

La morale n'aura pas sa place dans cette étude. Si les pratiques d'aujourd'hui restent parfois incomprises de l'ancienne génération, celles-ci ne se révèlent pas forcément néfastes pour les jeunes. L'équipe de Joan-Carles Suris a par exemple publié en février dernier un rapport sur le «sexting». La pratique est «définie positivement par la majorité des jeunes comme un simple échange entre deux personnes consentantes.» «Ces observations permettent de dédiaboliser certaines pratiques et évolutions de la sexualité, souligne Joan-Carles Suris. Il faudra voir les résultats de l'étude, mais à mon avis nos jeunes se portent très bien.»

Un premier rapport sera rendu en 2018. (24 heures)


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Le sexe chez les jeunes dans tous ses états.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2309.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum