contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

13 juin 2017 

Un comité montréalais pour éradiquer le VIH


Miniature de l'image pour actu-recc81jean-thomas1.jpg
La Ville de Montréal s'est engagée à signer la déclaration de Paris, visant à mettre fin à l'épidémie de sida dans le monde d'ici 2030.

Première ville canadienne à ratifier cette déclaration réalisée en 2014, Montréal va créer un comité, en collaboration avec le Dr Réjean Thomas, fondateur de la clinique médicale l'Actuel. Des membres du ministère de la Santé public, mais également des organismes communautaires et des cliniciens seront mis à contribution. Des rapports, avec différentes recommandations, seront présentés d'ici la fin de l'année.

«On a tous les outils scientifiques aujourd'hui pour éradiquer le sida, mais il faut aussi de la volonté politique», a indiqué lundi le Dr Réjean Thomas, avant de souligner l'apport de l'administration municipale dans cette lutte.

Au Canada et au Québec, 20 à 25% des personnes infectées ne le savent pas.

Pour y parvenir, l'organisme mondial ONUSIDA, à l'initiative de cet accord international, a fixé trois objectifs à réaliser d'ici 2020: 90% des personnes séropositives doivent être diagnostiquées, 90% de celles-ci doivent être soignées et 90% d'entre-elles doivent avoir une charge virale indétectable.

«Nous sommes à un tournant, a précisé le Dr Réjean Thomas. Il n'existe toujours pas de traitements ou de vaccins pour prévenir le VIH, mais si on suit ces objectifs, la maladie va s'éradiquer d'elle-même.»


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Un comité montréalais pour éradiquer le VIH.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2300.



© 2008-2017 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum